COVID-19 - Les professionnels du site s'organisent pour maintenir des consultations à distance.
Plus d'infos | Vers l'annuaire téléconsultations
Participer à une enquête de l'UCL concernant votre vécu psychologique de cette crise du COVID-19. Merci de donner entre 15 à 20 minutes de votre temps pour aider les chercheurs à cartographier la situation !

Luminothérapie et photothérapie

Auteur:

Résumé: La dépression saisonnière est une dépression liée à l'ensoleillement insuffisant en hiver. Ce manque de lumière peut toutefois être compensé, soit naturellement, soit artificiellement. Dans ce second cas, on parle de luminothérapie, également appelée photothérapie.

Thérapie par la lumière

Comme son nom l'indique, la luminothérapie (ou photothérapie) vise à compenser la baisse de luminosité saisonnière et donc à réduire et faire disparaître les symptômes de la dépression saisonnière.

Commencer par une promenade au grand jour

C'est la première forme de luminothérapie, celle du bon sens qui consiste à aller se promener à la lumière du jour. La promenade ayant par ailleurs d'autres bénéfices démontrés sur la santé, a fortiori si cette promenade a lieu dans la nature. Mais cela n'est pas possible ou pas forcément efficace pour tout le monde.

Principes

La luminothérapie consiste à s'exposer en début de journée à une source de lumière de longueur d'onde bien spécifique, et cela afin de recréer les conditions d'ensoleillement de la belle saison. La lumière émise par l'appareil de luminothérapie frappe la rétine (le fond de notre oeil) et impacte positivement notre chronobiologie. Notons qu'il ne s'agit en aucun cas d'ultra-violets (UV) et qu'une séance de banc solaire n'a rien à voir avec de la luminothérapie et est nocif pour la santé !

La luminothérapie va agir sur la sécrétion de mélatonine. La sécrétion de mélatonine diminue le matin, en présence de lumière et augmente le soir au moment où la lumière diminue, pour nous préparer au sommeil. L'exposition à la lampe de luminothérapie en début de journée va donc inhiber la sécrétion de cette hormone qui fait dormir.

La luminothérapie peut également être utilisée dans d'autres problématiques que la dépression saisonnière (pour des décalages horaires fréquents par exemple). Des lampes sont désormais disponibles dans le commerce, mais nous vous invitons vivement à parler à votre médecin avant de vous engager dans la photothérapie.

La Luminette

La Luminette, lunettes de photothérapie

Ces lampes de photothérapie peuvent présenter certains inconvénients (durée d'exposition, perte importante de l'effet si l'on s'éloigne).
Ces problèmes sont contournés par une paire de lunettes très high-tech mise au point par une spin-off de l'Université de Liège : la Luminette.


Texte mis en ligne le 12-02-2012 - Mise à jour le 23-09-2018