Le PTSD ou Syndrome de Stress Post Traumatique

Auteur: Jérôme Vermeulen psychologue

Résumé: Le PTSD, pour Post Traumatic Stress Disorder, ou Syndrome de Stress Post Traumatique décrit une réaction psychologique à un événement traumatisant

PTSD après un accident de voiture Le PTSD (Post Traumatic Stress Disorder, ou Syndrome de Stress Post Traumatique) décrit une réaction psychologique à une situation traumatisante. Techniquement, on retient deux critères principaux:
1. La personne a été exposée ou confrontée ou témoin d'une situation qui a mis sa propre vie ou celle d'autrui en danger grave, qui a créé des blessures graves ou mis sérieusement en péril l'intégrité physique propre ou celle d'autrui;
2. La réaction lors de cette exposition a suscité une peur intense, une détresse intense ou un sentiment d'horreur.

Il s'agit d'une syndrome connu depuis très longtemps, et souvent lié aux situations de guerre (on parlait à une certaine époque de 'névrose de guerre').

Le syndrome de stress post traumatique peut donc survenir aussi bien si une personne est elle-même gravement en danger, si quelqu'un d'autre a été sérieusement blessé ou menacé, ou si elle est témoin d'une situation traumatisante (incendie, explosion, cambriolage, accident de la route et carambolage,...). Parfois, des situations apparemment anodines peuvent entraîner un PTSD: un vol de portefeuille chez une personne âgée, par exemple. Il n'y a donc à nouveau pas de règle absolue !

Principaux symptômes

La première série de symptômes du stress post traumatique est liée à ce que la personne revit la situation traumatisante. Au niveau des émotions par exemple: la détresse ressentie revient en force. Au niveau de la mémoire: il y a des épisodes de flash, parfois très puissants, qui ramènent la personne comme si elle y était. Cela peut mener à des situations de dissociation (d'avec la réalité). On observe régulièrement des cauchemars ou des réactions exagérées face à des situations ressemblantes.

Une deuxième série de symptômes est liée à l'évitement de toute une série de situations, d'émotions ou d'activités. La personne montre un désintérêt pour des activités qui étaient pourtant importantes avant l'événement. On observe régulièrement une sorte de détachement ou de désaffection pour l'entourage. Cela peut aller jusqu'à des amnésies psychogènes.

Enfin, troisième série de symptômes du PTSD, les troubles de l'humeur, l'instabilité des émotions et des affects. Irritabilité, colère soudaine, insomnies, difficultés de concentration. Régulièrement aussi, on observe de l'hypervigilance (être attentif comme si un danger nous guettait), et certaines réactions de sursaut.

Généralement, le PTSD disparaît progressivement après quelques mois. Si vous connaissez quelqu'un qui a été victime d'un événement traumatique, surveillez-le. Si les symptômes ne disparaissent pas, ou si vous voulez mettre toutes les chances de votre côté pour qu'ils disparaissent rapidement, n'hésitez pas à faire appel à une aide professionnelle.

SOMMAIRE