Psychologue ou Master en psychologie??

Auteur:

Résumé: Le psychologue que vous allez voir vient de vous apprendre qu'il n'est pas psychologue mais licencié en psychologie? Cas de figure possible que je vous explique ici !

Il y a parfois de quoi y perdre son nord: ça y est, vous avez pris rendez-vous avec un psychologue mais lors du premier entretien, posant quelques questions bien légitimes sur la personne que vous avez en face de vous, vous apprenez toutefois que ce psychologue ne peut légalement pas porter le titre de psychologue. Toutefois, celui-ci vous précise qu'il est bien titulaire d'un master en psychologie qui lui a été attribué par une université belge. Et peut-être d'ajouter que c'est du pareil au même et que cela ne doit pas vous tracasser. Vrai ? Faux ? Kézako ?

Vrai et faux

La situation peut en effet se présenter. Sans pour autant que vous ayez en face de vous un charlatan. Rappelez-vous l'article consacré au psychologue. Cet article expliquait que pour pouvoir porter le titre de psychologue, il faut (1) être titulaire d'un master en psychologie et (2) s'enregistrer auprès d'une instance officielle: la Commission des Psychologues.

Certains psychologues... euh.... master en psychologie.... ne souhaitent toutefois pas effectuer cette démarche qui n'est obligatoire que dans le but de pouvoir porter le titre. Et ils ne s'enregistrent pas auprès de la Commission des Psychologues. Résultats des courses, la situation qui est décrite tout au début de l'article: une personne titulaire d'un vrai et solide master en psychologie qui ne peut toutefois pas, dun strict point de vue légal, porter le titre de psychologue...

Le VISA du SPF Santé

Depuis peu, les psychologues cliniciens disposent d'un VISA octroyé par le SPF Santé. Il s'agit du même principe qu'avec la Commission des psychologues, si ce n'est que le VISA est octroyé pour la sous-catégorie très spécifiques des psychologues clinicien(ne)s (les psychologues, pour faire court, qui travaillent dans le champs de la psychothérapie). La question, donc, du double emploi (no d'enregistrement à la Commission des psychologues d'un côté, VISA SPF Santé de l'autre) peut se poser et certains psychologues ne plus souhaiter que le seul VISA. Cela pourrait expliquer l'abandon progressif (à voir si cela se confirme à l'avenir) du no d'enregistrement à la Commission des psychologues pour certain(e)s psychologues clinicien(ne)s. Attention toutefois: actuellement, les deux numéros (enregistrement commission et visa SPF santé continuent légalement à coexister). Voir à ce sujet la communication suivante de la Commission des psychologues. A suivre...

Quels soucis avec cette situation ?

Le principal souci risque d'être pour vous, puisque plusieurs mutualités remboursent une partie des séances psychologiques sous réserve que la/le psychologue consulté(e) soit enregistré auprès de la Commission des psychologues. Bien que certaines mutualités attendent que la/le psychologue soit titulaire SOIT d'un enregistrement auprès de la Commission, SOIT d'un VISA SPF Santé.


Mais le souci est également pour la/le psychologue qui, si elle/il utilise le titre de psychologue sans être enregistré à la Commission des psychologues, risque des poursuites.

Vous pouvez vérifier que votre psychologue est bien enregistré(e) auprès de la Commission des psychologues directement sur le site de la Commission des psychologues.


Texte mis en ligne le 22-11-2009 - Mise à jour le 08-09-2021