Comment trouver et choisir un psy et pas un charlatan?

Auteur: Jérôme Vermeulen psychologue

Résumé: La première difficulté quand on cherche un psy est de ne pas tomber sur un charlatan. Comment éviter un charlatan et quels sont les indices qui permettent de les repérer?

Un moment (très) critique

Si vous n'allez pas bien, vous traversez, par définition, une période de vulnérabilité, de dépression, de fragilité, de solitude, de manque de confiance en vous... Peut-être prendrez-vous contact alors avec un psy auquel vous allez, un peu, vous en remettre au sujet de votre vie et de votre destin. Je pense que l'on peut, sans exagérer, parler d'une situation délicate ou d'un moment critique. Mieux vaut éviter les mauvaises rencontres, les personnes sans formation ou, pire, mal intentionnées. Les charlatans.

Je n'ai pas ici de truc absolu à vous communiquer. Ne devenez pas non plus parano ou hyper-méfiant. Je vous suggère quelques clés qui doivent vous permettre de réduire le risque au maximum.

Quelques clés pour éviter les charlatans

  1. S'informer - La première des clés consiste à être bien informé concernant le marché psy et la situation légale en Belgique. Le psy prétend avoir une formation ? Ok... laquelle ? Reconnue par l'état ou auto-décrétée ? Vous pouvez commencer par lire l'article faisant la distinction entre les différents psy en Belgique. Vous ne devez pas hésiter à prendre contact avec votre médecin traitant pour lui demander s'il n'est pas en contact avec quelqu'un de fiable et professionnel qu'il pourrait vous recommander.
  2. Une info claire? - Internet constitue aujourd'hui une source d'information et de documentation fondamentale. Sur le site d'un psy, soyez vigilant à identifier la présentation qu'il fait de lui-même: quelle est sa formation, quelle est son expérience ? Prétend-il tout guérir de façon facile et sans effort ? Propose-t-il des thérapies online (lesquelles, hormis certaines situations bien précises, posent des questions éthiques et techniques)? Ce qu'il explique est-il clair ? Si besoin est, retour à votre médecin traitant pour lui soumettre vos questions.
  3. Plus c'est gros, plus c'est creux - Méfiez-vous également de tout ce qui n'est pas "sobre" ou qui semble fonctionner dans la séduction. De celui ou celle qui prétend utiliser une méthode miracle étayée de pseudo-témoignages, les approches pseudo-scientifiques, ainsi que des titres à rallonges. Par exemple:
    La méthode internationalement reconnue du Dr. Apfelgluck;
    Aglae Dupont, diplômée internationale de la Haute Ecole Certifiante de Psychothérapie Médicoscientifique de Californie, méthode du Docteur Charles Hattan...
    Bref, tout ce qui tente de remplir du vide au niveau formation ou compétence par de grands termes très creux.
  4. Les drôles de mélanges - Gare aussi aux savants mélanges: psychoastrologues qui mélangent psychologie et astrologie par exemple. Ou des associations plus que douteuses de psychologie/psychothérapie avec la numérologie, l'occultisme, le shamanisme, la religion ou la philosophie (orientale ou pas)...
  5. Confiance et respect - Lors du premier contact, il doit y avoir un climat de confiance, de respect et d'ouverture. Vous ne devez sentir aucune pression. Vous devez vous sentir libre. Aucun contrat (de type commercial: je m'engage par la présente pour dix séances) ou paiement d'avance ne peut être envisagé. N'oubliez pas que vous interrompez tout travail avec un psy quand vous le souhaitez.
    Lorsque vous êtes un peu engagé avec lui/elle, n'oubliez pas qu'un psy n'a pas à vous pousser à suivre ses conseils, à intervenir dans votre vie privée, à vous faire des cadeaux, etc...

SOMMAIRE