Comment identifier un management immoral ?

Auteur: Jérôme Vermeulen psychologue

Résumé: Un système de management immoral présente un certain nombre de caractéristiques principalement basées sur des techniques de manipulation éprouvées !

[ Première partie de l'article ]

Quelques exemples

Jean-Marc, commercial depuis 23 ans, relate qu'il est très mal à l'aise lors de sales meetings qui ont lieu deux fois par an. Il est pourtant efficace dans son travail. Ses collègues commerciaux ressentent le même malaise. L'appréhension de ces sales meetings et le stress montent d'ailleurs une semaine à l'avance. Depuis quelques années en effet, un représentant de la maison-mère américaine est présent; les commerciaux doivent présenter leurs objectifs pour l'année à venir, et justifier leurs chiffres pour le semestre passé, et tout cela en public.
La technique de manipulation utilisée lors de tels sales meetings est celle de l'engagement en public, dont on sait depuis 60 ans et les recherches de Kurt Lewin qu'elle crée une pression sociale très efficace.

Françoise travaille dans un call-center et se sent généralement très mal vis-à-vis de sa chef qui attend toujours d'elle des résultats qui sont, affirme Françoise, absolument inatteignables; et pourtant elle fait tout pour les atteindre. Françoise a l'impression, comme ses collègues d'ailleurs, d'être 'toujours sur le fil'. Et pourtant, cela fait trois ans qu'elle travaille dans l'entreprise qui ne l'a jamais licenciée.
La technique de la porte-au-nez vise à demander à quelqu'un, dans un premier temps, un acte très important dont on sait qu'il sera refusé, pour lui demander ensuite un acte moins important. Procédant ainsi, on augmente de façon très efficace l'acceptation du service moins important, qui était en fait l'objectif de départ de la manipulation!

Ce qui n'est pas du management immoral

Lire aussi: Le harcèlement moral au travail l RETOUR AU SOMMAIRE