Anorexie et abandon | Anorexie et manque d'estime de soi

Auteure: Christine Calonne

Résumé: L'anorexie peut se déclencher suite à une perte affective importante, mais aussi en situation de dépendance affective et de faible estime de soi

L' anorexie peut apparaître suite à une perte affective importante pour la personne, en cas de dépendance affective, état où la personne ne vit qu'en fonction de l'autre et s'oublie en faisant exclusivement plaisir à l'autre, en étant « gentil », en ne sachant pas « dire non », en prenant soin des autres, en leurs rendant service ...

En fait, la personne ne sait pas rester seule et a besoin constamment de contacts, de marque d'amour, d'amitié, de reconnaissance. Elle a une faible estime de soi qui l'amène à idéaliser l'autre, puis à le dévaloriser, à lui faire sans cesse des reproches quand l'autre ne rend pas suffisamment l'amour donné. L'instabilité de l'humeur, le recours à des dépendances pour supporter le manque accompagne le fonctionnement de cette personnalité qui par peur de l'abandon provoque l'abandon. Il s'en suit souvent une dépression, une anorexie ou une boulimie comme réaction à la perte. La personne a peut-être vécu plus jeune des manques d'attention, d'amour, de présence parentale, voire une maltraitance. C'est le cas, par exemple, quand la maman est dépressive après la naissance ou dans l'enfance, ou quand les parents sont trop absorbés par leurs tâches, au détriment des besoins affectifs de l'enfant.

Le traitement de l'anorexie dans ce cas passe par une reconstruction de l'identité, de l'estime de soi, une nouvelle écoute de ses émotions, de ses sentiments, de ses besoins, un apprentissage de l'autonomie, une déconstruction de la croyance que penser à soi est égoïste, par exemple.


Suite: Anorexie et clivage du corps | Fuite du réel