Le retard mental léger et moyen

Auteur: Jérôme Vermeulen psychologue

Résumé: Je présente ici, par facilité dans un même article, deux situations pourtant différentes sur le plan clinique: le retard mental léger et le retard mental moyen.

Forrest Gump ou Tom HanksForrest Gump ou Tom Hanks? Rien a priori ne permet en effet de distinguer, sur base d'une simple photo, l'acteur Tom Hanks dans toute son intelligence, de son personnage, Forrest Gump, victime d'un léger retard mental.

Le retard mental léger

C'est par contre en situation, dans ses relations avec autrui, dans ses réactions décalées, impertinentes, dans l'absence d'émotions sur son visage, dans l'incompréhension de la rencontre amoureuse que l'on détecte le retard mental léger de Forrest Gump.
L'enfant sujet à un retard mental léger n'est pas terriblement différent des autres. Son quotient intellectuel (QI) varie selon les personnes entre 70 et 50 environ (la moyenne étant de 100), ce qui le rend capable d'intelligence au quotidien et d'un minimum d'autonomie. Il pourra lire, écrire, calculer un peu. Mais de façon limitée.
Ainsi, l'enfant peut apprendre à parler, bien que plus lentement, plus difficilement que les autres. Son utilisation du langage sera plus limitée, moins symbolique, plus concrète. Il parvient à être propre, à avoir des comportements sociaux normaux, mais cela demande beaucoup de soutien et de patience.
Souvent, les premières années se passent sans trop de problème. C'est généralement en début de scolarité que les difficultés vont être décelée par un instituteur ou une institutrice, et un test QI confirmera un retard mental léger.
Une vie adulte presque normale est possible, dans laquelle le retard mental léger peut passer inaperçu. Régulièrement une vie professionnelle sans trop d'exigence intellectuelle pourra trouver sa place.

Le retard mental moyen

Par rapport au retard mental léger, le retard mental moyen pose déjà beaucoup plus de problème de développement à l'enfant. Il est d'ailleurs détecté plus tôt, et souvent avant le début de la scolarité. L'apprentissage du langage est très limité, très fruste, borné à la communication d'informations très concrètes et très simples. Lecture, calcul, écriture sont souvent inaccessibles. Mais des petites tâches simples pourront toutefois être acquises.
On situe, pour des raisons diagnostiques, le retard mental moyen lorsque les résultats aux tests de quotient intellectuel (QI) oscillent entre 35 et 50.
L'autonomie est plus limitée; les problèmes de motricité, de coordination des mouvements sont beaucoup plus fréquents.
A l'âge adulte, l'autonomie sera beaucoup plus limitée: possibilité toutefois d'une vie dans une communauté ad hoc, de travail dans un atelier protégé, ou d'une vie dans le cadre familial avec beaucoup de surveillance.

SOMMAIRE l Le retard mental: généralités l Le retard mental grave et le retard mental profond