Comment différencier le pervers narcissique des autres manipulateurs ?

Auteure:

Résumé: Le pervers narcissique n'est pas le seul à manipuler. Christine Calonne nous explique en quoi il/elle se distingue d'autres formes de manipulateurs

Retour au début du dossier

a. La personnalité borderline a une attitude manipulatrice en recherchant l’emprise sur l’autre pour éviter de ressentir le sentiment d’abandon qui mine son estime de lui et sa confiance en lui. Il domine l’autre en surveillant tous ses comportements (son habillement, son gsm, ses mails, ses allées et venues …), car il craint l’abandon : Cela le rend excessivement jaloux, violent, verbalement ou physiquement (dévalorisation, culpabilisation, chantage, menaces, …). Cette peur de l’abandon l’amène à avoir des comportements tellement violents, contrôlants, qu’il provoque ce qu’il redoute, l’abandon. Il se positionne en victime, harcèle l’autre pour récupérer l’emprise. Il est différent du pervers narcissique, car il est impulsif, émotif (grande labilité émotionnelle). Il ressent de véritables sentiments, mais qui sont plus de l’ordre de la dépendance affective : désir de fusion, d’être constamment avec l’autre, désir de vivre en fonction de l’autre, à travers l’autre. Bien qu’il soit violent, il ne souhaite pas détruire et jouir de la destruction de l’autre.

b. La personnalité narcissique : Cette personnalité est très séductrice pour obtenir le pouvoir et fondamentalement égocentrique, comme le pervers narcissique. Manquant singulièrement d’empathie, d’écoute, de capacité à ressentir de la compassion, cette personnalité cherche à atteindre ses objectifs de réussite personnelle à tout prix. Cela implique des comportements manipulateurs semblables à ceux du pervers narcissique, mais cette personnalité s’en différencie par l’absence de volonté de détruire l’autre pour en jouir. Se sentant supérieur et ne respectant que les gens qu’il trouve supérieurs à lui, l’individu narcissique est très méprisant, froid et distant. Mais, il n’est pas vide comme le pervers narcissique et peut ressentir des émotions.

c. La personnalité obsessionnelle très marquée manifeste des comportements manipulateurs quand elle veut dominer et imposer son autorité, son jugement, sans négociation, en suivant des principes rigides. Elle est très contrôlante et peut utiliser des comportements manipulateurs pour contrôler : Chantage, menace, dévalorisation, culpabilisation … Cette maîtrise de soi et de l’autre rend cette personnalité parfois agressive verbalement ou non verbalement si l’autre la contrarie, s’oppose, mais elle ne veut pas détruire l’autre ni jouir de sa destruction. Elle éprouve des sentiments, de l’empathie et peut écouter.

d. La personnalité paranoïaque est très tyrannique et utilise des comportements manipulateurs pour imposer sa volonté coûte que coûte. Très méfiante, elle se montre très procédurière, calculatrice comme le pervers narcissique. Elle ne peut éprouver des sentiments, de l’empathie, de par un égocentrisme et une volonté de pouvoir exacerbés. Si l’autre veut échapper à sa tyrannie, cette personnalité peut se montrer très violente. Comme le pervers narcissique, le paranoïaque refuse la différence et nie l’existence de l’autre comme individu séparé, mais il n’a pas la jouissance de détruire propre au pervers narcissique.


Texte mis en ligne le 19-05-2015 - Mise à jour le 22-05-2015