COVID-19 - Les professionnels du site s'organisent pour maintenir des consultations à distance.
Plus d'infos | Vers l'annuaire téléconsultations

Le pervers narcissique

Auteure:

Résumé: Dans ce dossier en 4 volets dédié au pervers narcissique et à la personnalité perverse narcissique, Christine Calonne, psychologue, nous dresse un portrait des personnalités perverses narcissiques. Comment identifier un pervers narcissique et se reconstruire lorsqu'il a croisé notre route?

Introduction à la personnalité perverse narcissique

La personnalité perverse narcissique est l'objet de nombreuses controverses, car cette personnalité est peu connue, le terme étant galvaudé, souvent confondu avec des caractéristiques d'autres personnalités ayant des comportements manipulateurs. C'est pourquoi, je vais tenter d'en préciser les caractéristiques spécifiques.

Elles furent identifiées pour la première fois, par Paul Racamier, puis Alberto Eiguer et plus tard, par Marie-France Hirigoyen, Dominique Barbier, Bouchoux, ... Marie-France Hirigoyen est la première à avoir défini le statut de « victime », le « harcèlement moral ou sexuel » que la victime subit de sa part, le traitement spécifique à accorder aux victimes, étant à la fois psychiatre et victimologue.

Cette méconnaissance est notamment due à la difficulté de psychologues, psychanalystes et d’autres psychothérapeutes ou intervenants sociaux, à se représenter la malveillance fondamentale et la jouissance du pervers à faire le mal. Ceci est d’autant plus vrai en ce qui concerne les gens qui n’en ont jamais entendu parler.
Pourtant, des nazis comme Eichmann furent pendant la seconde guerre mondiale des exemples remarquables. Mais, on a constaté combien il fut difficile pour le monde de reconnaître et d'écouter avec empathie les victimes des camps, lorsqu'elles voulurent témoigner ...

Notre société actuelle, survalorisant la consommation des objets et des individus, le culte de la performance, de la rentabilité, de la réussite sociale à tout prix, n’offrant plus de limites, favorise ce type de personnalité. Gagner à tout prix, ne pas avoir de limites inclut la perte du sentiment de culpabilité, donc la perte de la conscience du mal. La consommation à tout prix fait perdre la capacité à supporter la frustration, à supporter le manque : Il faut tout, tout de suite, ce qui amène à des comportements tyranniques ou manipulateurs. L’individu perd de plus en plus son statut de sujet et est poussé à s’identifier de plus en plus à la norme sous peine d’exclusion (la souffrance au travail est niée par exemple). Le sujet souffrant est stigmatisé, car il est bien vu d’être fort et la souffrance, la vulnérabilité, la maladie, la sensibilité, la singularité sont souvent perçues comme une faiblesse, réduisant la rentabilité.
La revalorisation de la différence, du droit à la souffrance, à la maladie, la mise en place d’une éducation incluant la tolérance à la frustration, au manque, la reconnaissance de la singularité du sujet, permettent de désamorcer cette prolifération de la perversion narcissique.

J’écris cet article afin d’aider les intervenants sociaux, mais aussi les victimes à les identifier afin de ne plus se laisser manipuler. En effet, par leur séduction narcissique, leur positionnement en victime, leurs capacités oratoires très persuasives, ils arrivent à tromper tout le monde ou presque … La personnalité perverse narcissique ne concerne pas plus les hommes que les femmes : On la retrouve chez les deux sexes. Cependant, cette personnalité comprend des caractéristiques masculines très importantes et un fond de mysogynie tout aussi important (refus du féminin de par la volonté de toute puissance phallique).

Pour identifier une personnalité perverse narcissique, il est essentiel de distinguer de petits abus de pouvoir ponctuels (cfr. « Petits abus de pouvoir en privé », éd. Ixelles, 2012) de la personnalité manipulatrice perverse narcissique, car celle-ci s'en distingue par une organisation mentale entièrement dirigée vers la destruction de l'identité (psychologique et physique) de la victime, le refus de toute remise en question, le déni en général (de sa responsabilité, de ses conflits psychiques, de la loi, de la différence, ...), la malveillance fondamentale qui se caractérise par la jouissance à faire du mal, l'impossibilité d'un dialogue ... Tout est calculé, organisé en vue de nuire et d’en jouir, par perversion « morale » et non sexuelle, « narcissique » et non « érotique ».

Ce type de personnalité infiltre tous les secteurs de la société, particulièrement les postes de pouvoir et dans les institutions, ils constituent un véritable fléau qui peut désintégrer le réseau social et l’institution. Ceci est vrai également dans les familles, les couples, les relations d’amitié …

Lire la suite → Identifier une personnalité perverse narcissique


Texte mis en ligne le 19-05-2015 - Mise à jour le 22-05-2015