Etat limite - Trouble borderline de la personnalité

Auteur: Jérôme Vermeulen psychologue

Résumé: Présentation du trouble état limite ou personnalité borderline. Symptômes principaux de l'état limite ou de la personnalité borderline

Dépression S'il y a un mot-clé à retenir lorsqu'on parle de personnalité limite ou de personnalité borderline (synonymes) c'est le mot émotion.
Le second 'mot-clé' étant, sans aucun doute, le mot prudence: prudence dans le diagnostic du problème, et prudence dans le risque de l'enfermement de la personne dans une catégorie définitive (on parle de personnalité limite, ce qui peut donner l'impression de difficultés ingérables et intraitables).

Trouble borderline et émotions

La personne se situant dans le registre du trouble borderline rencontre principalement de grandes difficultés à gérer ses émotions. Cela va se manifester concrètement par des réactions émotionnelles exagérées et surprenantes, des changements d'humeur rapides et intenses qui sont impertinents par rapport à la situation ou au contexte dans lequel ils surviennent.

Trouble borderline et relations

Première conséquence fâcheuse pour la personne qui souffre de ces difficultés: des problèmes relationnels sont quasi omniprésents. On retrouve de grandes oscillations qui sont souvent très difficiles à comprendre pour l'entourage: passage rapide de l'amour à la haine, de l'idéalisation à la dévalorisation, de la bonne humeur à la colère ou à la grosse tristesse.... l'entourage se retrouve souvent tout paf, et très incrédule: 'Je ne comprends pas pourquoi il/elle s'est mis en colère comme ça alors que je n'ai rien dit ou fait de particulier...'.

La personne borderline vit souvent un rapport très négatif à elle-même, ressentant par exemple un dégoût d'elle-même, de la déprime, de l'anxiété.

Comportements

Dans un trouble borderline, la personne est donc très instable et très excessive dans ses émotions et ses relations. Elle pose souvent des comportements à risque ou très impulsifs. Il y a régulièrement des prises de drogue, de médicaments, d'alcool, des tentatives de suicide, de la violence modérée ou pas.

Elle se trouve, de ce fait, toujours à la limite de la rupture professionnelle, amoureuse, sociale. D'où le terme de personnalité limite. Elle tient bon, tant bien que mal. Dépensant beaucoup d'énergie pour gérer les émotions, les conflits, ses difficultés relationnelles, se sentant souvent seule, en souffrance, peu aimée voire rejetée par les autres qui ne la comprennent plus.

Témoignage l Retour au sommaire