Personnalité borderline/limite - Témoignage

Auteur: Jérôme Vermeulen psychologue

Résumé: Après l'article plus théorique sur la personnalité limite ou borderline, le témoignage de Jean, beaucoup plus concret

Je rapporte ici le témoignage de Jean, qui est parti en vacances un jour avec un ami d'enfance et sa nouvelle copine, Marie-France, dont tout indique qu'elle souffrait d'un trouble borderline. Les noms sont changés, la situation réelle :

Je n'avais jamais rencontré la nouvelle copine de mon ami d'enfance, mais j'étais parti d'un a priori favorable. J'ai rencontré Marie-France le soir où nous allions partir en vacances ensemble et j'étais heureux de l'accueillir.

C'est ce premier soir sans doute que j'ai eu le premier signal bizarre. A table, à la maison, chez ma mère (j'avais une vingtaine d'années à ce moment) elle s'est montrée étrangement agressive avec lui en lui balançant des petites piques à répétition, devant tout le monde. J'ai mis ça sur le compte d'une dispute sur le chemin pour venir, mais mon ami, lui, avait l'air parfaitement détendu, dans le genre no stress, j'ai l'habitude...

Arrivés en vacances, tout s'est bien passé pendant les premiers jours. Durant cette période, je sentais Marie-France très (trop?) sympa vis-à-vis de moi. J'attribuais ça au fait qu'elle me considérait comme le très vieux copain de son copain, et que donc elle en avait pour moi des sentiments très positifs.

Tout à dégénéré en une journée. Elle a soudain basculé dans des émotions super négatives, me faisant des reproches, m'agressant verbalement aussi. Avec mon copain, elle sombrait dans des moments de véritable chagrin, qui n'avaient rien de simulé en plus ! Cette fille était vraiment en détresse....

Franchement, je n'y comprenais strictement rien ! C'est un peu comme si elle était dans une sorte de grosse dispute avec moi, mais sans qu'il y ait de dispute ! J'essayais pourtant de comprendre, de m'expliquer avec elle, mais rien n'y faisait ! J'ai envisagé la jalousie comme piste, mais il ne s'agissait pas de cela non plus, je n'ai aucun doute à ce sujet. J'ai bien évidemment pensé aux 'vacances entre amis'... Mais nous étions justement très attentifs à respecter nos espaces et nos vies respectives. Ils avaient leurs activités, et moi je prenais un minimum de place. Elle m'a reproché d'ailleurs de trop les laisser et qu'elle estimait que je les snobais !
Non, en fait, elle est vraiment devenue complètement ingérable et tout a basculé en cauchemar. Nous étions à 1000 km de la maison. Nous étions totalement impuissants à la calmer lorsqu'elle était en colère, à la rassurer lorsqu'elle sombrait dans la tristesse (on aurait carrément dit qu'on venait de lui annoncer le décès de ses parents, c'est pour dire...).

Le plus triste, c'est qu'à ce régime-là, ça a fini par mettre un grand fossé entre mon copain et moi. Sans doute parce que nous n'avons pas compris à l'époque ce qui se passait. J'ai appris qu'il l'a quittée peu après.

SOMMAIRE l Personnalité limite / borderline