La dépression du post-partum

Auteur: Jérôme Vermeulen psychologue

Résumé: Si toutes les mamans traversent une période difficile après la naissance de leur enfant, certaines vont se retrouver confrontées à une difficulté beaucoup plus envahissante: la dépression du post-partum.

Nous n'aborderons pas en profondeur ici les pathologies liées à la naissance. En réalité, comme toute situation créant fatigue et stress, la naissance d'un enfant peut réveiller chez les parents les difficultés psychologiques et autres vulnérabilités préexistantes.

Si quasi toute les mamans traversent une période de fragilité psychique principalement due au manque de sommeil, si un grand nombre connaît le baby-blues (qui doit toujours disparaître rapidement), il existe aussi un phénomène plus envahissant et moins passager: la dépression post-partum.

Il s'agit d'une véritable dépression en bonne et due forme, accompagnée des symptômes classiques (voir notre dossier sur la dépression), avec toutefois des nuances liées au nourrison:
• impression de ne rien ressentir pour son bébé;
• impression d'être une mauvaise mère;
sentiment de vide et manque de réactivité aux demandes du bébé;
• sentiment de colère vis-à-vis du bébé;
• sentiment de culpabilité;
• etc.

Une prise en charge psychologique et médicale s'impose, ainsi, bien entendu et de toute façon, qu'un excellent soutien de l'entourage.