Le burn-out: première définition

Auteure: Dominique Rulkin
Consultations: 1400 Nivelles et 7090 Braine-le-Comte
Plus d'infos, autres publications: vers sa fiche d'auteure

Résumé: Définition du burn-out - Origine du terme burn-out, installation progressive et formes multiples du burn-out

Le burn-out est le résultat de l’accumulation continue de stress.
Il représente l’épuisement de nos ressources physiques, mentales et émotionnelles.
Il s’installe progressivement, même s’il peut donner l’impression de survenir d’un coup.
Le verbe « to burn out » signifie littéralement « griller » (un circuit électrique, une prise), « brûler » ou encore « s’user », « s’épuiser » en raison de demandes excessives d’énergie, de force ou de ressources.

À l'origine, burn-out est un terme de l'industrie aérospatiale. Il désigne une fusée qui décolle, dont le carburant vient à s’épuiser avec comme conséquence la surchauffe du moteur et le risque d’explosion de l’engin.

Le burn-out est un processus qui s’installe progressivement chez des travailleurs qui sont soumis de manière prolongée à du stress qu’ils ne contrôlent pas. Il serait la résultante d’un stress chronique dans le travail, sans que la tension chez la personne ne puisse véritablement se relâcher. Cet état d’épuisement progressif des ressources peut mettre beaucoup de temps à se développer (des mois, voire des années)… ce qui explique également qu’une longue période soit parfois nécessaire pour s’en rétablir.

Des formes multiples, une évolution par étapes

Il n’existe pas un seul type de burn-out. Les voies d’entrée dans celui-ci ainsi que les raisons qui peuvent l’expliquer sont nombreuses et peuvent varier d’une personne à l’autre. Il existe également différents niveaux d’intensité et de gravité.

Le burn-out évolue par étapes et il est donc très important de réagir suffisamment rapidement pour ne pas évoluer vers un « burn-out complet » qui peut être très lourd de conséquence sur le plan physique et psychologique. Une personne qui présente des signes qui interpellent va voir ses difficultés s’accentuer et son état se dégrader si rien n’est mis en place pour l’aider : la fatigue se révèle au fur et à mesure de l’évolution du problème, lorsque l’épuisement émotionnel est trop fort ce sont les relations avec les autres qui vont devenir extrêmement difficiles jusqu’au risque d’aboutir à un dégoût complet de son travail et à une grave altération de la confiance en soi et en ses capacités.


Vers le sommaire | Suite: un triple volet de symptômes