RETOUR A LA LISTE DES DISCUSSIONS


Problématique de transfert amoureux

Auteur: Maxine le 01/10/2021 | Psychologie, professionnels, thérapies

Bonjour à vous,

Je me permets d’écrire concernant la question et la résolution du transfert amoureux.

J'ai consulté un psychologue pendant 3 ans (juin 2018-juin 2021) et cette thérapie a été très bénéfique au regard de ma demande initiale.

Néanmoins, j'ai rapidement plongé dans un transfert amoureux qui m'a poussée à arrêter les séances au mois de juin de cette année. L'intensité passionnelle était devenue insoutenable, la honte et la gêne, écrasantes. Pour ces raisons, et pour d'autres encore, je n'ai jamais vraiment eu le courage de parler de ce TA en séance (mais, durant ces 3 ans, je l'ai fait à plusieurs reprises dans des écrits que j'ai envoyés à mon thérapeute).

Évidemment, 3 mois après l’arrêt des séances, je suis toujours engluée dans ce transfert et je vois bien qu'il ne va pas disparaître tout seul... Si je suis soulagée d'avoir arrêté cette thérapie (en soi, l'exercice thérapeutique est assez difficile pour moi), je me retrouve comme bloquée et emprisonnée par ce transfert.

Aujourd'hui, je me retrouve un peu livrée à moi-même face à cette épreuve inédite dans ma vie, d'autant plus qu'elle est impossible à partager avec mon entourage... Et je m'interroge beaucoup, car j'hésite à reprendre RV avec mon thérapeute pour, enfin, aborder avec lui et dénouer cette problématique envahissante.

Pour m'aider à avancer et à décider de la voie à suivre pour sortir de cette impasse, je ressens le besoin de partager ceci sur ce site et d’avoir le retour de professionnels rompus à ce phénomène et à ses défis.

Ainsi, je vous remercie beaucoup pour vos contributions et pour avoir pris le temps de me lire.

Cordialement.

Répondre à Maxine ::: Lui envoyer un message privé

>  

Transfert posté par Antonio Castronovo pour Maxine
Posté le 03/10/2021 à 13:25:48

Bonjour Maxine,

Merci pour avoir eu le courage d'écrire sur ce forum.
Il me semble que retourner chez votre thérapeute pour en parler avec lui serait la solution la plus directe. Il est formé pour cela.
Mais si cela est trop difficile, vous pouvez vous faire aider par un autre thérapeute, et ainsi vous aider à comprendre vers qui ce transfert est réellement dirigé et vous réapproprier cette "énergie" pour votre développement personnel. Bonne journée

Répondre à Antonio Castronovo ::: Lui envoyer un message privé

>  

C'est compliqué! posté par Pascal Graulus pour Maxine
Posté le 03/10/2021 à 14:03:55

Bonjour Maxine,

C'est un vrai problème, ce que vous amenez là. Et c'est vrai que c'est très courageux.
L'engagement et l'implication du patient en thérapie doit être là, sinon une thérapie ne "fonctionne" pas.
Idem de l'engagement et de l'implication du psy. Mais! Ce truc du "transfert amoureux", ce n'est pas si souvent exprimé, ni vécu, que ce qui vous est arrivé.
Toujours, cela peut troubler aussi le psy. Il doit à la fois le reconnaitre, ce transfert amoureux comme "un amour véritable" (ça, c'est Freud qui le dit dans ses écrits techniques!) et en même temps, ne pas, absolument pas, le prendre pour lui!! Sinon, tout s'englue et le but thérapeutique ne peut pas advenir.
Je crois, pour le moment, que le mieux pour vous serait d'aller trouver quelqu'un d'autre, histoire de faire le point sur votre transfert amoureux et de voir comment vous en dépêtrer.
Bien à vous,
Pascal Graulus

Répondre à Pascal Graulus ::: Lui envoyer un message privé

>  

Vos réponses à mon post posté par Maxine pour Maxine
Posté le 03/10/2021 à 18:11:29

Merci à "Anto" et Pascal Graulus pour vos messages. Je vous ai répondu à tous les 2 en mode privé mais je ne suis pas sûre que les messages aient été envoyés (mon espace membre indique que je n'ai envoyé aucun message...).

Une 3ème personne, "Justin Psy" m'a écrit en privé mais je n'arrive pas à voir votre message du tout. Là encore mon espace membre bug et me donne des informations contradictoires ("vous avez 1 message"/"vous n'avez pas de message").

"Justin Psy", n''hésitez pas à re-poster en public si cela ne vous dérange pas afin que je puisse vous lire. Merci beaucoup.

Maxine

Répondre à Maxine ::: Lui envoyer un message privé

>  >  

Un bug au niveau de la messagerie posté par JiVé pour Maxine
Posté le 04/10/2021 à 13:27:54

Bonjour Maxine,
1000 excuses pour ce bug présent au niveau de la messagerie.
Je suis occupé à refaire totalement l'espace membre.
Je travaille donc sur la nouvelle version qui devrait être disponible dans les prochains jours, avec tous les messages.
Jérôme VERMEULEN
WebMaster

Répondre à JiVé ::: Lui envoyer un message privé

>  

Message pour Anto posté par Maxine pour Maxine
Posté le 03/10/2021 à 19:12:55

Bonjour Anto,

Je vois que vous venez de m'envoyer un message privé mais malheureusement je ne peux pas le lire. Le système de messagerie membre bug.

Merci de m'avoir écrit de nouveau, je vous réponds dès que je peux prendre connaissance de votre message.

Cordialement.

Maxine

Répondre à Maxine ::: Lui envoyer un message privé

>  

Transfert amoureux posté par JiVé pour Maxine
Posté le 04/10/2021 à 13:43:03

Bonjour Maxine,
Une thérapie, c'est une rencontre entre deux personnes. Dans un cadre particulier.
Je vous répondrais que, comme dans toute rencontre humaine, des émotions peuvent se déployer, se déploient souvent, et parfois ces émotions sont fortes.

Quand vous parlez de "transfert amoureux", c'est une technicisation (permettez le terme) ou du jargon de psy. La notion de transfert, qui est parfois éclairante, vient d'une certaine "théorisation" de la rencontre thérapeutique à une époque ou les femmes étaient régulièrement taxées d'hystériques folles de désir pour leur Maître Docteur Smiley qui devaient rester très vigilants à repousser les tentatives de séduction Smiley.

Avant de "techniciser" ou "pathologiser" les choses, reconnaissons d'abord leur côté a priori normal et simplement humain de tomber amoureuse de quelqu'un que l'on rencontre régulièrement.
Votre psy est chouette avec vous, vous percevez chez lui des caractéristiques positives, il suscite chez vous des émois qui n'ont d'abord et avant tout rien de pathologique ? Tout est là pour qu'il se passe quelque chose.

Le souci, par contre, c'est que c'est de votre psy que vous tombez amoureuse, et que cela par contre rend la situation compliquée. Un psychologue et sa patiente, c'est non.

Je ne dis pas non plus, ne lisez pas ce que je n'écris pas, que tout cela est somme toute sans souci. En effet:

Un souci plus technique apparaîtrait quelque part si, par exemple, votre psy était dans la séduction.
Ou si, par exemple, vous avez tendance à tomber amoureuse de personnes "inaccessibles", genre votre beau-frère, un collègue marié, bref des personnes avec lesquelles, a priori et sur papier, c'est pas possible. Ou à idéaliser des hommes inaccessibles, à vous construire des rêveries romantiques avec des hommes "parfaits". Là, il y a des questions à se poser.

Bon, et avec tout ça...

Rester dans cette situation vous met en souffrance. Vous empêche aussi, peut-être, d'avancer dans votre vie amoureuse.
Bref: bien des questions à aborder tout de même pour solutionner cette situation qui semble mettre votre vie (amoureuse) un peu à l'arrêt.

Belle après-midi,

Jérôme VERMEULEN
Psychologue

Répondre à JiVé ::: Lui envoyer un message privé