COVID-19 - Les professionnels du site s'organisent pour maintenir des consultations à distance.
Plus d'infos | Vers l'annuaire téléconsultations
Participer à une enquête de l'UCL concernant votre vécu psychologique de cette crise du COVID-19. Merci de donner entre 15 à 20 minutes de votre temps pour aider les chercheurs à cartographier la situation !

RETOUR A LA LISTE DES DISCUSSIONS


Perdu dans ma relation amoureuse

Auteur: josé le 17/02/2021 | Couple, famille, enfants et ados, sexualité

Bonjour,
j'ai 60 ans, suis divorcé depuis 10 ans,j'ai 5 enfants adultes.
Depuis 8 ans,je connais une veuve de 20 ans plus jeune que moi.Elle avait un petit garçon de 2 ans quand on s'est connu.
Pendant 7 ans,tout s'est vraiment très bien passé:beaucoup de temps passé ensemble,des petits voyages,des petits travaux pour améliorer son habitat,théatre,cinéma,peu de restos et beaucoup de balades en moto ou à pieds dans la nature.Très souvent,son fils allait pour une ou deux nuits chez ses grands parents paternels.
J'ai toujours eu extrèmement difficile d'accepter le caractère très capricieux de cet enfant mais ne vivant pas ensemble,c'était supportable.
Aujourd'hui,confinement et covid obligent,son fils ne va pratiquement plus dormir chez ses grands parents ni nulle part ailleurs et du coup,j'ai nettement moins l'occasion de passer une soirée seul avec mon amie.En plus elle a du mal à m'entendre lui partager ma tristesse ainsi que mon avis assez critique sur son fils dont je n'arrive pas à apprécier le caractère possessif et accaparant vis-à-vis de sa mère.
Depuis quelque temps,la situation devient assez tendue entre mon amie et moi-même.Je suis quelqu'un de patient mais aussi de très émotif et romantique et je me sens très frustré dans cette situation,ce qui énerve mon amie...nous en sommes au point de réfléchir à en rester là mais je suis très attaché à elle,ce qui est son cas aussi hormis en ce qui concerne son fils dont elle revendique la responsabilité de pouvoir l'élever comme elle l'entend.Elle même est nettement moins sentimentale et garde plutôt la tête froide.
Je sens que je me déprime dans cette situation,étant incapable pour le moment de décider s'il y a lieu de rompre ou de continuer...en sachant qu'affectivement je vis une certaine dépendance affective envers mon amie.Je tiens à préciser qu'elle est une personne foncièrement bonne et dévouée à mon égard.Merci de m'avoir lu.

Répondre à josé ::: Lui envoyer un message privé

>  

Demande d'aide posté par Emmanuelle psy pour josé
Posté le 26/02/2021 à 08:55:27

Bonjour josé,

Dans les situations de famille mosaïque comme je les appelle, il n'est pas simple pour les membres de ce nouveau système de trouver leur place les uns v/v des autres, la juste distance, ...

En parler me semble.parfois intéressant. Cela peut se faire en couple quand les deux ressentent de la tristesse, sont en souffrance. Parfois, c'est juste affaire de réajustement

Vous trouverez sur ce site les coordonnées de thérapeutes de couple.

Bon courage,
Bien à vous,

Emmanuelle de Marneffe
Psychologue

Répondre à Emmanuelle psy ::: Lui envoyer un message privé

>  >  

Merci posté par josé pour Emmanuelle psy
Posté le 27/02/2021 à 21:42:29

Bonjour Emmanuelle psy,
Merci beaucoup d'avoir pris le temps de réagir à mon message.
Oui, la communication est toujours un outil précieux.
La réalité peut se modifier grâce à elle ou en tout cas être clarifiée pour mieux comprendre les options possibles.
En plus de votre réaction, celle d'un pair m'aurait fait plaisir aussi.
Bien cordialement.
José

Répondre à josé ::: Lui envoyer un message privé