RETOUR A LA LISTE DES DISCUSSIONS


Un ado (garçon) qui s'insère ses doigts puis des objets dans l'anus ?

Auteur: kyprint le 11/08/2017 | Couple, famille, enfants et ados, sexualité

Bonjour,


Un garçon d'une quinzaine d'années ou un peu moins. Ensuite en internat (BEP) il arrêtera, il tombera dans la délinquance, voler des magazines porno dans les tabacs, des jeux vidéos, parents pauvres qui ne donnaient pas d'argent de poche. Toutes ses "amitiés" avec les garçons finiront mal, il perdra contact avec eux. Il se réfugiera dans le spirituel peu à peu.. questions existentielles mais plus tard vers 19 ans... beaucoup opéré enfant, il sera dans une fratrie de 4, une sœur plus âgé de 3 ans et deux frères, un de 1 an et demi de moins et un autre de 9 ans plus jeune...

Il se met un puis deux doigts... Ensuite vous savez des surligneurs, puis le cigare du moins son étui épais... c'est tout.

De temps en temps pas tous les jours non plus.

Puis la "déviance" qu'il mettra en place est la suivante, il va se mettre un doigts dans l'anus, puis en même temps se masturber avec l'autre main libre, ainsi cela le stimulera pour éjaculer.

Son "fantasme", l'auto-fellation, mais n'y parvenant pas il en rêvera, donc éjaculera au lit la nuit durant le rêve ou tôt le matin. Et il en rêvera jusqu'à cette année 2017 encore soit 15 ans après encore plus ou moins régulièrement.

(Ce n'ai pas une blague !)

Qu'est-ce qu'il s'est passé dans sa vie ?

Pourquoi fait-il ça ? Il n'est pas homo non bien qu'il ait été tenté et a eu des frictions corps à corps (cousin et un de son village) enfant/pré ado mais jamais il ne tombera dans ça... Il cessera cela rapidement définitivement.

Est-ce un problème avec la figure du père. Des parents non démonstratifs, qui rabaissent sans cesse, un enfant isolé qui ne se sentira pas aimé.

A l'âge adulte, il va "manipuler" une fille folle amoureuse de lui, et cela pour assouvir son "dessein" : besoin de fellation qu'il ne peut se pratiquer lui-même et ensuite il va la détruire psychologiquement ou tenter de le faire consciemment ou non... elle veux s'engager, désir d'enfant, lui non, donc il est ambigu puis la relation finira par se déliter au bout de quelques années jusqu'à durer 7 années mais les 5 dernières ce n'était plus ça, elle lui a envoyé la "vérité" sur lui, et cela l'a détruit, il a perdu son "assurance" apparente... Ils n'ont pas vécu longtemps ensemble, mais se voyaient souvent, beaucoup de sexe, des restaurants, des sorties, des photos, de longues discussions, surtout du sexe, oro-génital... Surtout lui qui lui montait la tête, l'abreuvé de paroles.

Échecs au niveau professionnel, familial, sentimental donc, des disputes nombreuses (couple et famille) surtout avec ses parents pas ses frères et sœurs... ou avec le petit frère le second (celui qui a un an et demi de moins mais surtout enfant).
Doute de tout le monde, voit le mal partout. N'a aucun ami. Il ne parviens pas à gagner le ciel, fait le yoyo. Lis pas mal, se renseigne en psycho mais il ne parviens pas à changer énormément. Très isolé avec son chat.

Aujourd'hui il a 31 ans et oui. Il a fait deux séjours en psychiatrie en 2011 et 2013. Mais il ne voulait pas perdre la face être vu comme faible.
Il s'est débarrassé du traitement par lui-même contre avis médicaux car il ne veux pas être privé de sa créativité, et dormir, puis selon lui c'est néfaste pour l'organisme, donc il n'en veux pas, après il faut assumer de vivre sans avec les conséquences du sevrage.


Merci !
Cdlt

Répondre à kyprint ::: Lui envoyer un email