Les thérapies en ligne

Auteur: Jérôme Vermeulen psychologue

Résumé: Que penser des thérapies en ligne? La thérapie en ligne est-elle aussi efficace qu'une thérapie classique ? Dans quels cas de figure envisager une thérapie en ligne ?

Régulièrement, il m'arrive de tomber, en surfant sur internet, sur des propositions de thérapies en ligne. Qui émanent bien souvent d'ailleurs de psychothérapeutes pas toujours très clairement identifiables.

Certaines applications très spécifiques des thérapies en ligne

La thérapie en ligne peut indiscutablement trouver certaines applications ou répondre à certaines situations spécifiques. Des recherches démontrent que les thérapies en ligne peuvent se révéler efficaces. j'y ai moi-même eu recours avec certaines personnes. Par exemple avec une patiente grande voyageuse (par obligation!) qui me demandait de pouvoir poursuivre les entretiens pendant ses voyages. Mais après m'avoir rencontré physiquement plusieurs fois.

Régulièrement, des ressortissants belges installés à l'étranger me contactent pour trouver une solution: ils se trouvent à Cuba, en Chine, sont en difficulté ou en souffrance psychologiques et ne disposent d'aucune aide possible sur place (barrière de la langue, barrière de la culture aussi!).

La thérapie en ligne trouve clairement des applications auprès des certaines personnes souffrant de problèmes de mobilité, de handicaps, ou pourquoi pas de phobies spécifiques.

Les thérapies en ligne soulèvent quelques questions importantes

A qui je parle?

Bien sûr, la première question à vérifier sera celle du pedigree du psy qui vous répond. S'agit-il d'un professionnel reconnu, devant répondre d'une déontologie claire et des règles de responsabilité professionnelle claires? La personne dont le visage s'affiche sur l'écran de mon ordinateur est-elle bien celle qu'elle prétend être? Quelques vérifications de sécurité s'imposent donc avant tout engagement.

Le non verbal

Parler constitue une dimension centrale d'une thérapie. Mais une quantité importante d'information est communiquée non verbalement. Par le psy, par le patient. Posture du corps, tensions visibles dans les mains, dans les jambes, respiration... Psychologue clinicien confirmé, je n'irais pas jusqu'à dire qu'elles sont totalement indispensables au bon déroulement de l'échange. Par contre, ces informations me permettent de communiquer (recevoir et envoyer des infos) sur un canal non verbal qui est très riche et utile. Elles sont souvent sous-estimées!

Pas de présence physique

Un autre question importante est celle de l'absence physique de votre interlocuteur, que l'on soit psychologue ou patient d'ailleurs. Que faire, à distance, pour réconforter une personne qui se met à pleurer? Il ne s'agit pas de toucher la personne, mais "d'être là". Il est par exemple impossible d'avoir ce petit geste de sollicitude qui consiste, tout simplement, à se lever pour lui tendre la boîte de mouchoirs...

Le cadre

Quel cadre dresser ? Vous n'êtes pas dans le bureau du psy. Il est chez lui, vous êtes chez vous. Que fait-il et que faites-vous en même temps? J'imagine parfaitement certains 'psys' faisant autre chose en même temps... Ou d'autres, peu scrupuleux, y voyant simplement un système leur permettant d'éviter des frais de bureau ou, vulgairement parlant, de ratisser plus large géographiquement... Quant à vous, il s'agira d'établir un cadre tranquille, confidentiel, un peu à l'abri des enfants ou d'un conjoint curieux ou intrusif. Et de ne pas travailler sur votre mur Facebook en même temps!

Motivation à se déplacer

La question de l'implication dans le processus est soulevée aussi. Pourquoi ne pas se déplacer, prendre le temps nécessaire, louer un bureau...? Est-on finalement vraiment motivé à effectuer la démarche thérapeutique ?

En conclusion

Il ne s'agit donc pas de rendre tabou l'entretien en ligne entre un psy et son patient, qui présente des intérêts ou certains avantages spécifiques. Mais des questions pertinentes doivent être clairement posées. Qui est mon interlocuteur? Quelle est sa formation? Répond-il d'un code de déontologie contraignant? Se trouve-t-il dans le même pays que moi, soumis à la législation en vigueur? En cas de souci, à qui puis-je m'adresser? Quels sont les tenants et les aboutissants de ce contact? Quelles sont les avantages mais aussi les limites de la démarche?