Séance annulée, séance due ?

Auteur: Jérôme Vermeulen psychologue

Résumé: Beaucoup de psychologues vous demanderont de payer une séance que vous avez annulée en dernière minute. Quelques explications sur cette coutume psy qui peut paraître bizarre mais pleinement justifiée

Il faut payer la séance oubliée Comme nombre de mes collègues, je considère qu'une séance annulée en dernière minute m'est due quand même (Exemple: réception d'un SMS 30 minutes avant la séance me disant Je m'excuse mais je ne pourrai pas venir aujourd'hui) . A cela il y a au moins deux raisons principales.

Le rappel du cadre professionnel. Nous, les psy, aimons rappeler que nous nous situons dans un cadre professionnel avec les personnes que nous recevons. Le fait de signaler que vous avez tout à fait le droit de ne pas venir, mais que vous devrez tout de même passer à la caisse la semaine suivante, rappelle qu'il ne s'agit pas de faire un travail à la carte ou déstructuré (Exemple: 'je ne viens pas cette semaine car j'estime que je n'en ai pas besoin/envie').

Un respect mutuel. L'agenda de nombreux psy est bien rempli. L'heure réservée pour un(e) patient(e) lui est strictement attribuée. Il va de soi, par exemple, que le psychologue ne prendra à cette heure aucun autre rendez-vous ni aucun autre engagement, que celui-ci soit professionnel aussi bien que privé. S'il y a annulation, c'est une heure perdue pour lui qu'il aurait pu utiliser pour quelqu'un d'autre... il vous comptera tout de même la séance, ce qui est tout à fait équitable.

Certains parmi mes collègues paraîtront probablement très à cheval sur ce principe. Quant à moi, je considère avec souplesse l'exception à la règle comme toujours possible. Si vous êtes tombé en panne sur l'autoroute, ou soudainement malade, ou obligatoirement retenu au boulot par votre directeur, je vous fais confiance et ne vous ferai pas payer la séance.

Précisons enfin que ce type d'annulation de dernière minute est parfaitement rarissime...

Retour aux articles l Retour au site