La dépression chez l'enfant

Auteur: Jérôme Vermeulen psychologue

Résumé: Comme nous, adultes, les enfants peuvent rencontrer certaines formes de dépression. Celles-ci sont le plus souvent liées à des éléments de leur environnement

Comme nous, les enfants peuvent rencontrer un épisode dépressif ou une dépression parfois importante. Celle-ci va se manifester au niveau de l'humeur de l'enfant, autant qu'au niveau de ses comportements voire par des manifestations physiques (cf. ci-dessous). On pense que quelques pourcents parmi les enfants rencontrent une dépression.

Cette dépression est fréquemment difficile à détecter. Et les manifestations peuvent être paradoxales ou peu explicites parfois. Il faut également une certaine durée dans le temps pour pouvoir parler de dépression.

Parmi les manifestations qui doivent retenir l'attention des adultes:
abattement de l'enfant, tristesse, solitude
repli scolaire, chute des résultats
perte de goût pour les choses qu'il aime
• apparitions de somatisations (maux de ventre, par exemple)
énurésie nocturne (pipi au lit)
• perte de l'appétit ou du sommeil
dévalorisation
• Mais aussi agressivité, irritabilité, colères inexplicables
• ...

Encore une fois, votre instinct de parent vous indiquera que quelque chose ne se passe pas bien. Il faudra alors tenter de comprendre la difficulté de l'enfant, qui tient, parfois, à très peu de choses! Le simple fait de le prendre par la main pour l'aider est déjà en soi une grande partie de la résolution du problème.

L'enfant pourra finir par exprimer une difficulté bien réelle dans son environnement; mais parfois aussi, on pourra retrouver une forte base imaginaire à la dépression qu'il vit (à ne surtout pas sous-estimer).

Comme toujours, un premier passage chez le médecin de famille pour une vérification générale est indiquée; ensuite, un relais psy peut-être envisagé pour mettre des mots, ensemble, sur les soucis de votre tête blonde!

Retour aux articles