Les démences

Auteur: Jérôme Vermeulen psychologue

Résumé: Parmi les troubles psychologiques d'origine organique, nous retrouvons les démences. Les démences sont le plus généralement causées par un état de dégénérescence cérébral et par le vieillissement. Mais aussi, assez régulièrement, par l'abus prolongé d'alcool.

La vieillesse Il existe plusieurs types de démences qui se rapportent à différentes causalités organiques. Toutes ont en commun un état de dégénérescence cérébral, généralement dû au vieillissement.

A l'inverse de la confusion mentale, une démence arrive très progressivement. Les premiers signes de la démence sont généralement discrets. On retrouve principalement des problèmes de mémoire (des petits oublis), de désorientation (date), de comportements ou de personnalité (agressivité, incongruité), de dépression, de délire (légère paranoïa). Le problème s'accentue de mois en mois pour devenir de plus en plus envahissant et nettement identifiable.

Parmi les démences, nous pouvons citer les démences dites séniles, qui touchent principalement les personnes de plus de 75 ans. Mais certaines démences, comme la maladie de Creutzfeldt-Jacob, peuvent survenir chez des personnes très jeunes. La maladie d'Alzheimer, quant à elle, se déclare très rarement avant 45 ans. La maladie de Parkinson n'est pas à proprement parler une démence, mais elle est une dégénérescence cérébrale et elle peut, en tant que telle, donner lieu à une démence. Dans certaines évolutions de la maladie de Korsakoff, l'alcool, lorsqu'il a endommagé le cerveau, peut lui aussi donner lieu à une démence.

Ici, comme dans le cadre de la confusion mentale, des examens médicaux s'imposent.

Retour aux articles