L'analyse transactionnelle

Auteure: Martine Gabriel

Résumé: L’analyse transactionnelle (AT) , une thérapie humaniste basée sur une théorie de la personnalité et de la communication.

L’analyse transactionnelle (AT) est une thérapie humaniste développée dans les années 50 à 70. Elle est basée sur une théorie de la personnalité (les 3 états du moi : enfant, parent et adulte) et de la communication (échanges relationnels appelés transactions). Son fondateur, Eric Berne est l’auteur du livre très connu : « Que dites-vous après avoir dit bonjour » (1972 pour la traduction française). Pour E. Berne, l’homme une pulsion créatrice qui le pousse à constamment évoluer.

L’AT apporte une meilleure connaissance de soi et de ses capacités de communiquer avec les autres, de ce qui se joue dans une relation.

Le thérapeute, en face à face, neutre, bienveillant et permissif, établit avec le patient un « contrat thérapeutique » : il définit le changement que le patient désire mettre en œuvre, par exemple arriver à aller vers les autres plus spontanément, changer d’orientation professionnelle, sortir d’une impasse sentimentale,… Cet objectif doit être précis, positif, réaliste.

Un concept fondamental de l’AT est celui des états du moi : ensemble de pensées et de sentiments caractérisés par des comportements correspondants et définis par 3 états différents : l’enfant, le parent, l’adulte. Ces états nous font comprendre notre façon d’être avec nous-mêmes, avec l’autre et les autres. Ils peuvent être normaux ou pathologiques.
L’état du moi PARENT dérive de l’incorporation de notre modèle parental (ou assimilé). Il a un aspect normatif (critique positive ou négative) et un aspect nourricier (écoute et encouragement ou surprotection et installation de dépendance).
L’état du moi ENFANT est lié au vécu de l’enfant que l’on a été : ses émotions, normes de vie enregistrées, représentations appelant la reconnaissance et l’amour, …autant de reliquats de notre passé qui constituent notre état enfant.
L’état du moi ADULTE est le plus proche de la réalité : il fonctionne comme réponse responsable et autonome à la demande des deux autres et est dans le présent.
L’objectif thérapeutique est de donner à l’état adulte force et réalisme, en le soustrayant à un état enfant ou parent trop invasif. Ces 3 états nous permettent de comprendre comment nous sommes en relation avec nous-même et les autres et comment ceux-ci, en réaction, agissent vis-à-vis de nous.
Dans des conflits répétitifs entre deux personnes, il est intéressant de clarifier quel état du moi chacun met en jeu, consciemment ou pas.

Des scenarii de vie se dessinent dans la petite enfance, sous l’autorité parentale (permissive, restrictive, contraignante,…) et s’inscrivent après la réponse de l’enfant (décision de respecter, d’enfreindre, de contester, d’ignorer,…) et la réponse de son environnement.
En AT, ces scenarii peuvent, après décortication, donner lieu à une re-décision, une re-programmation et libérer la pulsion créatrice entravée.

E. Berne soulignait l’importance des signes de reconnaissance (strokes) qui poussent chacun à agir pour en obtenir, qu’ils soient positifs ou négatifs, verbaux ou physiques, qu’ils concernent ce qu’on est ou ce qu’on fait : toute marque d’attention qui procure une stimulation, est préférable au déni.

L’AT vise le changement, l’autonomisation, l’épanouissement de la personne.
Elle réalise une conception empreinte de simplicité et de partage, et adopte un langage accessible et dépourvu de prétention. Elle est humaniste en ce sens qu’elle postule la nature fondamentalement positive de l’homme. La méthode vise à donner au patient l’accès à la connaissance psychologique et le thérapeute explique volontiers au patient les concepts qu’il utilise.

Il va sans dire que le psychothérapeute en AT est lui-même dans un état du moi adulte, à l’écoute de son état enfant et conscient de ses états parent (protecteur mais aussi permissif, normatif,…) et a fait pour cela un cheminement personnel. Il est à l’écoute de l’intra-psychique comme de l’ici et maintenant.
Cette méthode souple et libérale favorise l’utilisation simultanée d’autres techniques et attitudes dans toute une gamme d’interventions adaptées à chaque patient (concepts systémiques, psychanalytiques,cognitifs, relaxation,…)

Les thérapeutes en AT sont formés et certifiés par des organismes privés selon des critères fixés par l’association internationale d’AT (formation théorique, études de cas, supervisions, étalées sur 4 ans minimum)