Les annuairesPsychologuesNamur5004 BougeMadame Esther Rosa-Bernardins

Madame Esther Rosa-Bernardins psychologue à 5004 Bouge

Place Baudouin Premier, 3 | 5004 Bouge

Un téléphone0470/07.07.22

Une enveloppe Utiliser le formulaire pour envoyer un email

Résumé

Psychologue clinicienne pour adultes

Description de la psychologue

Plutôt que de vous faire un descriptif de moi-même, je vous propose tout simplement de nous rencontrer. Cependant, au travers des lignes qui suivent, sans doute quelque chose de moi transparaîtra déjà.

Je m’efforce de vous écouter, vous accueillir avec considération et sans jugement. Si je dis ‘je m’efforce’, c’est parce qu’in fine, ce qui compte, c’est que vous, vous le ressentiez. J’essaie également de vous comprendre (c’est ce qu’on appelle ‘l’empathie’) et, en faisant de la sorte, peut-être vous comprendrez-vous mieux vous-même. Je suis un ‘point de vue tiers’, ce qui veut dire que je peux vous renvoyer certaines choses, lesquelles peuvent vous aider à avancer dans cette compréhension de vous. Mais je le ferai toujours dans un esprit de dialogue.

Le métier de psychologue est éminemment relationnel, avant toute technique. Il est important à mes yeux que toute relation se vive dans un esprit d’authenticité, c’est-à-dire en pouvant ‘être soi-même’ (chose parfois bien difficile et qui prend parfois du temps), et cela s’applique aussi bien à vous, qu’à moi ! En soi, on pourrait dire que le cadre de la consultation psychologique permet une relation différente de ce qu’on expérimente au-dehors.

Par ailleurs, si vous revenez en consultation chez moi, je pense que c’est parce que vous y aurez trouvé du sens, un sens (le vôtre, qui n’est pas celui d’une autre personne). Ce sens pourra être net ou plus flou. Si pas, il est bien possible que vous ne veniez plus, que vous alliez voir un.e autre psychologue, et en soi, je peux le comprendre. C’est que mon approche ne vous convient peut-être pas, ou que votre demande n’a pas suffisamment été explorée, ou que ce qui doit être ‘creusé’ ne l’a peut-être pas (suffisamment) été, ou que ce n’est pas le ‘bon moment’, etc.

Je ne vous propose pas de ‘solution miracle’, rapide, toute faite, apportée sur un plateau. C’est vous qui faites ce ‘travail’ sur vous-même. Ce ‘travail’ est finalement celui de toute une vie, et sa base est le vécu de notre relation à nous-mêmes, aux autres, et au monde ; il a par ailleurs son propre rythme. J’essaie cependant de m’ajuster à votre demande, en la comprenant avec vous, et d’humblement faciliter ce processus. Souvent, les personnes s’en réfèrent au psychologue pour avoir des ‘conseils’. ‘Comment dois-je faire ? Que feriez-vous à ma place ? Dites-moi … ‘. Bien plus que le conseil, ce qui est intéressant à explorer et développer avec vous, c’est ce qu’il y a derrière votre demande. Si je vous donne un conseil, ce ne sera jamais qu’un quelque chose amené de l’extérieur. Il est bien plus intéressant que vous puissiez, par vous-même, trouver les réponses à vos questions (et en cela, ce qui est visé, c’est votre autonomie).

Je serai honnête avec vous, en vous disant que mon métier n’est pas un métier facile, mais que j’essaie de faire de mon mieux pour vous aider. Je tente d’être ouverte à vous, avec en sourdine mon expérience professionnelle (et mon expérience de vie tout court). Comme toute personne, j’ai mes compétences et mes limites. Nos chemins de vie se croiseront, et nous ferons un plus ou moins court ou long bout de chemin ensemble. Plus qu’un ‘patient’ rencontrant un ‘psy’, c’est une personne en rencontrant une autre, mais bien évidemment dans le cadre particulier qui est celui de la consultation psychologique.

Patientèle habituelle de la psychologue

Uniquement personnes adultes, en consultation individuelle. Donc, pas d’enfants ni d’adolescents, ni de couples.

J’ai une bonne connaissance du Trouble du Déficit de l’Attention/avec ou sans Hyperactivité (TDA/H) des adultes. Je peux donc peut-être mieux vous comprendre qu’un psychologue qui ne connaît rien ou quasi rien de ce trouble.

Si la problématique amenée par vous me dépasse, que je ne me sens pas apte ou même à l’aise, pas ‘à ma place’ oserais-je dire, dans la relation, dans mes compétences, je vous le dirai et nous chercherons ensemble un.e autre psy (éventuellement structure) vers qui vous réorienter.

Note complémentaire

Une consultation dure entre 50 minutes et 1 heure.

Je vous demande 50 euros, mais vous aurez sans doute la possibilité qu’un certain montant vous soit remboursé par votre mutuelle (variable suivant les mutuelles / plafond annuel). Je vous invite à vous renseigner auprès de votre mutuelle. Paiement en liquide ou par versement.
Parking à l’arrière du bâtiment où je consulte (entrée du parking à la droite du bâtiment).

Je consulte uniquement les jeudis après-midi et vendredis après-midi.
Prise de rendez-vous de préférence par téléphone, svp. Je ne prends pas de rendez-vous par mails, ni par sms. Sauf s’il y a vraiment une impossibilité pour vous de faire autrement.

Comme tout le monde, nous ne sommes pas toujours aptes à décrocher le téléphone et ‘connectés’ en permanence. Vous pouvez alors me laisser un message (et ce, à tout moment). Je vous recontacterai endéans les jours ouvrables et dès que j’en ai la possibilité. Si nous ne pouvons nous joindre de suite, nous y arriverons bien ultérieurement, à un moment donné.

Formations
Licenciée en (neuro)psychologie clinique.
En cours de formation à la ‘psychothérapie centrée sur la personne et expérientielle’ (UCLouvain). Il s’agit de l’Approche Centrée sur la Personne (dont le fondateur est Carl Rogers), qui s’inscrit dans le courant de la psychologie humaniste.