Savez-vous s'il existe un service d’aide contre le gaslighting?

Une discussion initiée par PixPix, membre actif, le 21/05/2022 à 8:04.
Salle de discussion: Dépression, solitude, tristesse, désespoir, suicide | Accueil forum


Bonjour à tous,
Je suis belge mais je vis a l’etranger. Ma mere me fait du gaslighting depuis toujours. Par exemple, elle me frappait quand j’etais petite, je m’en souviens tres bien et elle dit que je mens ou que je suis folle. Je peux certifier que je ne le suis pas.
Par contre, j’ai souffert de depressions a chaque fois que je revenais en Belgique plus de 4 semaines. Au terme de nombreuses annees de therapies, j’ai compris que ma famille etait a la source de mes depressions et je n’en ai plus.
Pendant mes depressions, je suis allee voir des psychotherapeutes, des psychologues et des pyschiatres qui m’ont tous vu en depression. Je n’ai jamais ete diagnostiquee comme etant atteinte de schizophrenie ou de psychose. Je ne suis aucun traitement pour maladie mentale. Je ne suis pas reconnue comme invalide par l’Etat belge. Je n’ai jamais ete detectee comme souffrant de handicap mental a l’ecole, a l’universite, ni au boulot. Je vis une vie independante et autonome depuis de nombreuses annees.

Mon pere, quand il n’etait pas d’accord avec moi, me disait que j’etais schizophrene. Ma mere me disait que j’avais des hallucinations. J’ai leurs emails. J’ai souffert de gaslighting et je pense que cela contribuait a mes depressions et a me faire courir d’un psy a l’autre, jusqu’a ce que je comprenne que c’etait du gaslighting.

Ma psychologue peut certifier que je ne souffre pas de maladie mentale grave telle qu’une psychose. S’il fallait passer des tests psychiatriques plus approfondis, je suis certaine de pouvoir prouver ma rationalite. Je suis certaine de cela a 100% et si j’etais vraiment malade mentale, alors, il faudrait quand meme un diagnostic. Je vis a l’etranger, je fais une these de doctorat. J’ai travaille, de tres bons boulots, bien places dans des institutions importantes et des associations sympas.

Maintenant, ma mere me menace. Elle dit que si j’appelle la police, ils vont m’enfermer pour demence. Voici mon histoire: X, le frere de mon beau-frere Y (donc, le mari de ma soeur) m’a dit que Y avait tue sa femme a lui, la femme de X. Il m’a dit ca en Belgique en 2019.
Bon, c’est une histoire ignoble, je ne sais pas si c’est vrai, mais ce qui est sur, c’est que c’est bien dysfonctionnel. Quand je demande une explication a ma mere sur cela, elle m’accuse d’etre folle ou de mentir. Elle dit que si j’appelle la police, je serai enfermee pour demence.

Je ne sais pas si je dois appeler la police mais vu la situation, il y a quelque chose qui ne va vraiment pas. Pourquoi ne m’expliquent t-ils pas ce qu’il s’est passe? Je sais que je ne suis pas demente et je peux le prouver donc, je veux savoir pourquoi X m’a dit ca au sujet de Y. Ma mere a decide de vendre la maison et de ne rien me donner et de tout donner a ma soeur et son mari Y.

Donc, en fait, y a t-il eu un crime, je ne sais pas mais je trouve leurs reactions angoissantes. Il n’y a que la police a qui on est oblige de dire la verité ou devant la justice. C’est pour cela que je veux contacter la police, moi, je n’ai aucun casier judiciaire, aucun antecedent avec la police ou la justice et je ne suis pas sure que cela soit le cas pour X et Y. Statistiquement, il y a tres peu de chance que Y soit vraiment un meurtrier mais le connaissant, cela me stresse quand meme et je me sens vivre dans la peur en Belgique mais je prends en consideration que je ne l’aime pas du tout, ce qui peut fausser mon sentiment.

Par contre, X, je n’ai rien contre lui, je ne le connais pas bien, c’est la famille du mari de ma soeur, pas la mienne et je n’ai aucune raison de lui faire du mal en inventant un mensonge pareil a son sujet et concernant sa femme defunte. Si je vais a la police, c’est peut-etre un moyen de regler ce contentieux et de connaitre la verité, de faire une enquete.

Il faut aussi que ma mere arrete de m’accuser de souffrir de demence sans jamais rien faire pour moi, si j’etais vraiment demente. Il faut qu’ils arretent de m’inventer des maladies mentales.
Quel recours existe t-il en Belgique? Un service social? Me conseillez-vous d’aller voir la police? Je suis pour l’instant a l’etranger mais je compte revenir a la fin de cette annee et j’ai besoin de regler ce probleme et je ne sais pas si quelqu’un peut m’aider. Un service exterieur, hors de la famille. Merci

PixPix a reçu 3 réponses

>   Re: Savez-vous s'il existe un service d’aide contre le gaslighting? par PixPix, membre actif, le 23/05/2022 à 19:16 pour PixPix
C'est encore moi... Je pense parvenir a ne plus tomber en depression meme si je ressens un peu les effets du gaslighting... Je sais que je ne dois pas contacter ma famille, sauf en cas de necessite. Cela me paraissait necessaire dernierement, donc, j'ai du le faire, et j'ai failli tomber en depression car ma mere est franchement ignoble.
Maintenant, j'ai mon remede. J'habite dans un endroit magnifique depuis deux ans, genre paradis sur terre, la mer chaude, le ciel bleu et les cocotiers. Barbecue de fruits de mer sur la plage. Ca me rappelle mes exercices de relaxation et de visualisation avec le psy a Bruxelles sauf que quand j'ouvre les yeux, je suis vraiment la. Ma realite est un reve eveille. C'est merveilleux, c'est presqu'impossible de ne pas aimer vivre quand on est au paradis.

Ca fait deux ans que je ne suis plus tombee dans l'enfer des depressions. C'est ma plus grande reussite. Comme il faut toujours rester vigilante aux possibles rechutes, j'ai mes petites economies d'urgence. Si ca arrive, je deviens lethargique, donc, je me poserai dans un hotel pour faire une cure thermale, pour qu'on fasse le menage pour moi, qu'on me nourrisse, que je passe du jacuzzi a l'institut de beaute, de la piscine au massage aux huiles essentielles, d'une session yoga a une seance de meditation dans la jungle tropicale. Et ce que les gens en pensent, j'en ai rien a foutre, si je suis la derniere des pauvres filles qui se plaint de sa vie dans son hotel de luxe, je m'en fous car moi je sais bien que je donnerais tout, absolument tout pour ne plus jamais etre dans cet enfer des depressions que j'ai connu, c'etait le fardeau de toute une vie.

Maintenant, ca va beaucoup mieux. Sincerement, pas de depression. Je sais quíl faut trois semaines pour etre diagnostique en depression et mes coups de mou n'ont pas dure trois semaines. Sans ma famille, impossible de me retrouver dans l'etat de fragilite dans lequel j'etais en Belgique.

Et la, ma mere me menace de m'enfermer dans un asile pour soi-disant de la demence, encore une fois, alors que je suis a des millers de km depuis deux ans. Je me suis mise deux heures au lit. Moi, je ne fais pas de sieste, quand je fais ca, c'est parce que j'ai pas envie de vivre... Mais la difference cette fois, c'est que c'est quand meme clair pour moi, dans le monde reel, dans le monde rationnel, qu'il n'y a aucune chance qu'elle m'enferme dans un hopital psychiatrique contre ma volonte, si je ne suis pas atteinte de maladie mentale grave. Surtout, elle ne me dit pas ca parce qu'elle a peur que je me tue, ou que je fasse du mal a quelqu'un, ou qu'il faut me soigner et m'aider. Non, elle me dit pour me persecuter et que je me taise. Ma mere est un tyran. Maintenant, je suis une vieille dame, j'ai compris. Quand j'etais petite, j'avais peur. Quand j'etais ado,j'avais peur. Jeune adulte, je me demandais si j'etais folle et quel etait mon probleme, c'etait l'enfer.

Vieille, j'ai compris. Je n'ai jamais ete dans un asile et on enferme pas les gens comme ca dans un asile. Assez simple, non? Quel chemin...

Et maintenant, ma frustration. C'est de l'injustice. Je suis victime et on m'accuse, j'ai rien demande a X, moi. J'ai jamais demande qu'on me raconte ca, une histoire de famille dysfonctionelle, encore. Je ne peux pas les supporter, pas a cause de X, mais a cause de cette persecution et de cette injustice. Ils sont tellement dysfonctionnels qu'ils pensent que je devrais juste rien dire mais ca, c'est quand meme trop insense. Une accusation de meurtre dans ma famille??? Et ne rien dire, ne rien faire? je me suis enfuie a l'autre bout de la terre mais ca me ronge, mais sans doute, je devrais faire ca. Ne rien dire, ne rien faire, mais quand meme savoir qu'ils sont bien dysfonctionnels et que ma seule chance de ne pas devenir comme eux, c'est de partir tres loin et faire tout differemment.

A cause de cette histoire, Y me terrifie. Il a toujours ete un dictateur, un tortionnaire et un tyran, donc, c'est pour cette raison sans doute qu'il me terrifie, que je me demande s'il a tue quelqu'un, question que je ne me poserais pas et ce, pour aucun membre de ma famille. Je me suis demandee s'il allait faire du mal a mes parents ou a moi, pour mon heritage.

J'ai toujours eu le sentiment que ma soeur allait tout sucer - c'est un peu sa personnalite - mais je pensais pas d'une maniere aussi ignoble, mais c'est vrai que c'est un tyran aussi, ma soeur. Elle est bien ignoble aussi, qu'est ce qu'elle ferait pas pour proteger la reputation de son dictateur de mari, elle m'enfermerait dans un cachot si elle pouvait. Ce sont eux qui sont dingues. Pourquoi ils ne disent pas c'est quoi cette histoire? Pourquoi X dit ca? Pourquoi il ne faut pas s'inquieter? Est-ce que X a eu son explication et a compris que Y n'avait pas tue sa femme, ou pas?

Je ne sais pas, c'est trop etrange. X habite dans la maison ou j'habitais avant, la maison de ma mere. J'y ai paye un loyer, alors que ma mere a plein de ble, je me faisais persecuter, il fallait toujours faire ceci ou cela dans cette maison et apres, je me faisais gueuler dessus. Ma soeur, c'est tres simple, elle n'y a pas mis un EUR, jamais leve le petit doigt ou touche une serpillere, et hop, elle se ramasse l'entierete de la baraque, tout pour elle et Y, pendant que je suis FAUSSEMENT accusee de demence et de mechancete, sans jamais recevoir d'explication sur cette histoire et je suis aussi accusee de mensonge alors que je le sais, moi, quand meme: X m'a dit ca sur Y, c'est la verite tout simplement. Pourquoi il m'a dit ca et apres, BAM, c'est une persecution complete.

Bon, je pense que je vais les laisser derriere moi, eux et leurs abus - mais si je reviens en Belgique, il faut que je fasse quelque chose. Il faut qu'on me dise la verite.

>  >   Re: Re: Savez-vous s'il existe un service d’aide contre le gaslighting? par PixPix, membre actif, le 23/05/2022 à 20:22 pour PixPix
Peut-etre que je devrais aller voir la police. Il faut que X parle a la police ou alors que eux, les tyrans, me disent pourquoi ce n'est pas necessaire d'aller voir la police. Mais ils ne font pas ca, ils me persecutent... Ca m'angoisse, cette famille, c'est l'angoisse, c'est glauque et sordide.., mais bon, on va pas deranger la police pour une histoire de famille dysfonctionelle, mais la, c'est une accusation de meutre que X a formule contre Y. Ils vivent dans quel monde les membres de ma famille?????

Le probleme est que X a pas d'argent, et Y lui paie le loyer dans la maison de ma mere. La dependence economique, c'est je pense ce qu'il y a de pire avec Y mais en meme temps, je me dis que s'il pensait vraiment que Y avait tue sa femme, il prefererait dormir dans la rue. A mon avis. Mais le truc c'est que Y a une emprise sur lui et X se sent impuissant.

Apres bon, tout le monde me dit que c'est peu probable que Y soit un meurtrier. Si c'est bien le cas, c'est tres bien, au revoir la famille de dingues et hop, je reussis trop ma vie.

X a ete traumatise par son frere quand il etait petit. Moi aussi car ma soeur a rencontre Y a 16 ans. En plus, comme j'ai explique, c'est la persecution dans ma famille. Pas de chance pour moi, j'etais une fille et la plus jeune. C'est traumatisant. C'est une ignominie. Du bullying. Et si personne ne valide mes sentiments, moi, je les valide. Ils existent. Ils sont importants. Je me casse bien loin vivre mon bonheur. Mais X, je ne sais pas s'il a menti pour une autre raison, pour faire du bullying ou s'approprier la maison, ou s'il a dit ca suite a son traumatisme, ce que je comprendrais vu que je vis la meme chose. Il a beaucoup souffert de depression lui aussi.

Peut-etre que c'est juste qu'on est tous dysfonctionnels et qu'il faut que je fasse ca, juste lacher prise. Serieusement, c'est la famille la plus horrible que je connaisse.

J'ai rencontre une autre belge un jour, elle a aussi une mere horrible. Sa mere elle l'a laissee a l'hosto, a l'etranger, sans un rond, sans jamais l'aider, meme juste moralement. Je ne suis pas seule au monde, il y a d'autres gens comme moi. Ca va aller...

Mais j'ai besoin de savoir. A quel point on est dysfonctionnels? Parce que evidemment que si c'est vrai, je fonce direct chez les flics. C'est ca qui est normal. Mais comment etre normal face a une situation anormale, car c'est pas normal, ma famille n'est pas normale et moi, je viens de la.

>  >  >   Re: Re: Re: Savez-vous s'il existe un service d’aide contre le gaslighting? par PixPix, membre actif, le 23/05/2022 à 21:14 pour PixPix
Excusez-moi, ce recit est confus et mal structure. Je me suis un peu lachee. Penser a cet enfer, ca me met dans un etat comme ca.

En fait, pour l'instant, je ne pense pas avoir besoin d'aide pour le gaslighting puisque j'ai compris ce que c'etait et que c'etait ridicule de ma part de ne pas avoir eu plus tot ce sentiment bien clair que la plupart des gens ont: ils savent tout simplement qu'ils ne sont ni schizophrene, ni psychotique et ni dement. Pas besoin d'apporter dix millions de preuves, pourquoi faire et pour qui. Il faut juste le savoir et bien comprendre que mon pere et ma mere sont ignorants et qu'ils n'ont jamais cherche a me soigner d'une maladie mentale grave mais a me punir, ce qui me faisait tomber en depression. Evidemment, la punition "on va t'enfermer dans un asile," c'etait bien malsain et glauque, de quoi angoisser.

En fait, je crois que mon probleme est pas dans mon psychique mais plutot sur ce que je dois faire dans le monde reel. Normalement, je devrais aller voir la police mais avant, je devrais chercher a eclaircir cette histoire. Vu que je ne peux pas dans ma famille dysfonctionelle - de plus avec la soeur sur le dos pour se ramasser tout l'heritage - cela m'angoisse et ancre plus profondemment cette peur de Y. Cela m'enrage parce que je suis traitee comme si j'etais coupable alors que je n'y suis pour rien.

Donc, je vais apaiser mes sentiments... Vivre ma vie tranquillement, avec mes amis, le chat et le chien, la mer, les iles, les fruits de mer et surtout, mon projet passionant. Un jour, je reviendrai en Belgique et il faut juste que quelqu'un m'explique pourquoi Y n'a pas tue la femme de X et tout ira bien.

Meme si j'ai des doutes, je ne sais pas si c'est un vrai meurtrier, c'est parce qu'ils sont des tyrans que j'ai des doutes. Mais en fait, ils l'ont toujours ete. C'est peut-etre pas parce que c'est un assassin, ma mere a toujours ete ignoble. C'est peut-etre juste un bon vieux beauf. Juste le bon vrai beauf. Une histoire a raconter...

Pas une histoire qui brisera ma vie. Parce que maintenant, le bullying c'est fini. Desolee de m'etre etalee. Mais ca m'a fait du bien.

Il est plus que temps de vivre a fond. Vivre sainement. Etre entouree de gens agreables et gentils. J'ai tout ce dont j'ai toujours reve, y compris ne pas avoir de famille dysfonctionnelle.