COVID-19 - Les professionnels du site s'organisent pour maintenir des consultations à distance.
Plus d'infos | Vers l'annuaire téléconsultations
Participer à une enquête de l'UCL concernant votre vécu psychologique de cette crise du COVID-19. Merci de donner entre 15 à 20 minutes de votre temps pour aider les chercheurs à cartographier la situation !

RETOUR A LA LISTE DES DISCUSSIONS


Violence conjugal

Auteur: Juju le 12/02/2020 | Couple, famille, enfants et ados, sexualité

Bonsoir,
Je vous écris, car je suis Dans une situation compliqué. Voila en bref je me suis séparer de mon conjoint quand j'ai accoucher de notre enfant (30/03/8019). Car il m'a tromper a de nombreuses reprise et buvait. Bcp de disputes il m'a déjà lever la mains dessus.. Ensuite nous nous sommes remis ensemble mais chacuns habitait de son coter. Il m'a fait de belles paroles Comme se Faire soigner pour son problème d'alcool, mais ne La jamais fais au final. Quand j'ai ete le voir avec le petit, je lui ai dit en face que je ne voulais plus de cette relation, et na pas voulu me laisser rentree chez moi, il est de venu fou ma etrangler et rabaisser, insulter. J ai du lui dire que je l'aimais encore le jurer pour qu'il me Lache ma gorge.. Il m'a aussi bcp menacer. Je ne pouvais pas sortir mon GSM car IL me suivait a LA trace pour ne pas que j'appel LA police.. Maintenant je suis chez moi, mais chaque matin je recois des sms il me dis de belles paroles et quand cela ne Marche pas me fais culpabiliser m'insulte ou me menace.. Je ne sais pas trop quoi Faire pour avoir LA paix, j ai peur de porter plainte et puis d avoir des représailles chez moi ou ma famille.. Le psychologue je n'arrive pas à vider mon sac. Mais cette situation me pèse énormément..

Répondre à Juju ::: Lui envoyer un message privé

>  

Soutien posté par Rianne Cabanier pour Juju
Posté le 25/02/2020 à 10:22:36

Bonjour Juju ,

Votre situation semble extrêmement compliquée. Je crois y relever de la crainte, pour vous et votre fils. Ce type de comportement violent et intrusif est difficile à canaliser et peut rapidement devenir menaçant.

Avez-vous songé à chercher du soutien auprès de groupes de paroles ? Peut-être en existe-t-il dans votre région ? Ces rencontres donnent l'occasion aux personnes victimes de violences conjugales de témoigner en toute sécurité et de potentiellement trouver la force et l'énergie d'agir pour aller vers un mieux. Il y a également des numéros d'écoute comme le 0800/30.030. Les personnes y sont formées à vous écouter et à recevoir votre peur et votre souffrance.

Ne restez pas seule. Vous ne l'êtes pas. Vous avez le droit, le devoir même, de penser à votre sécurité et à votre bien-être.

Répondre à Rianne Cabanier ::: Lui envoyer un message privé