RETOUR A LA LISTE DES DISCUSSIONS


Seul avec moi-même ....

Auteur: JohnDoe le 21/11/2019 | Dépression, solitude, tristesse, désespoir, suicide

Bonjour, je suis arrivé à la croisée des chemins depuis plus de deux ans maintenant... Je n'en peux plus... Ce sentiment de vide de froid de ne pas être de ne plus exister. Ce mal qui gonfle en mon intérieur à m'étouffer un peu chaque jour. Ma dernière TS date d'il y a 14 mois. J'ai été suivi par mon psy qui me connaît de longue date et qui ne sait rien faire pour m'aider. Car je n'ai pas été chercher de l'aide auprès de lui, j'ai été plutôt le voir pour trouver une solution finale... Oui mais a ça il ne peut pas faire grand chose. Il a juste pu me permettre de parler enfin a quelqu'un qui a pu m'écouter déverser mon flots de tristesses de désespoir de manque de vide d'angoisses et de désespoir. Depuis janvier j'ai de moi même arrêté de le voir. Mais je continue à chercher à comment trouver un moyen pour faire le grand saut. J'ai déjà écrit mes dernières volontés une petite note d'explication et j'ai déjà préparé plusieurs possibilités mais j'ai la peur et l'angoisse de ne pas réussir comme la dernière fois. ma vie est un enfer. je suis prisonnier de moi même et autour de moi je n'ai personne qui le sait personne qui le voit personne qui le comprend et personne du tout... Je n'en peux plus...; Ici je me permets d'évacuer ceci en moi en écrivant ces quelques mots même si personne ne lis mon message, j'aurai quand même pu un peu me vider ma tête et mon coeur sur ces quelques mots.... Merci de m'avoir permis de m'exprimer.
Avoir des idées suicidaires n’implique donc pas de signe de faiblesse morale ou de folie. Elles ne signifient même pas que vous désirez réellement mourir. Elles révèlent simplement que vous avez actuellement plus de souffrances que ce qu’il vous est possible de supporter. Alors plus rien n'a de l'importance. Plus rien ne vous anime. Vous êtes vide de l'intérieure. C'est une souffrance en continue et permanent. On se sent seul incompris et hors de toute réalités. Se réveiller, boire manger et se rendormir.... Ne plus vouloir penser à rien ne plus vouloir ressentir ne plus vouloir entendre ni voir. Juste vouloir s'envelopper de silence de tranquillité et ne plus être vu de personne... Ne plus exister ne plus avoir à supporter soi même ni les autres. Arrêter la souffrance et s'éteindre telle que souffler sur une petite flamme vacillante et s'envelopper dans l'obscurité absolue. Mes yeux ne veulent plus rien voir. mes oreilles ne veulent plus rien entendre... Mon toucher ne veut plus rien ressentir... Ne plus être voilà la finale...

Répondre à JohnDoe ::: Lui envoyer un message privé

>  

psychothérapeute intégratif, psychanalyste posté par jldeconinck pour JohnDoe
Posté le 25/11/2019 à 17:04:50

Bonjour JohnDoe,

Oui en effet, "elles ne signifient même pas que vous désirez réellement mourir. Elles révèlent simplement que vous avez actuellement plus de souffrances que ce qu’il vous est possible de supporter." Et de travailler à ne plus supporter, et plutôt oser , vous permettre d' en parler. Une souffrance se travaille et peut s' alléger. Voyez 1 psy qui puisse vous aider.

J-L Deconinck
0476/435761

Répondre à jldeconinck ::: Lui envoyer un message privé