RETOUR A LA LISTE DES DISCUSSIONS


Hypnose

Auteur: Caro le 02/02/2019 | Phobie, stress, anxiété, TOC

Bonsoir , est ce mieux de faire appel à une hypnotiseuse qui est psychologue en même temps ? Merci à vous Caroline

Répondre à Caro ::: Lui envoyer un message privé

>  

Hypnose thérapeutique posté par Eléonore pour Caro
Posté le 05/02/2019 à 14:59:38

Bonjour Caro,

Je suis moi même psychologue et suis formée en hypnose thérapeutique donc mon avis sera peut être tronqué. Je serais prudente par rapport aux personnes pratiquant l'hypnose sans aucune formation de psychologue... J'ai déjà dû rattraper des personnes chez qui cela s'était très mal passé. Mais il y en a des super qui ne sont pas psy.

L'autre avantage d'un psychologue est que tu peux bénéficier d'un remboursement mutuelle...

À toi de sentir une personne avec qui tu te sens en confiance. C'est pour moi le critère principal et c'est très personnel.

Belle continuation

Répondre à Eléonore ::: Lui envoyer un message privé

>  

Psychologue hypnothérapeute posté par JiVé pour Caro
Posté le 30/03/2019 à 09:24:59

Bonjour Caro,

L'hypnose est un outil. Pas une thérapie "en soi". C'est comme un bistouri en chirurgie. Il vaut franchement mieux qu'il soit utilisé par quelqu'un possédant de bonnes notions d'anatomie !

Tous les spécialistes de l'hypnose le diront: l'hypnose doit être utilisée par quelqu'un disposant de compétences plus vastes que "simplement faire de l'hypnose". Ainsi, l'hypnose peut être utilisé par une infirmière dans sa pratique infirmière, par une coach sportif pour entraîner ses athlètes, par un anesthésiste dans le cadre d'une intervention chirurgicale et par un psychologue dans le cadre de sa pratique psychothérapeutique.

Si on mélange tout, vous auriez des psychologues faisant de l'hypnose dans le cadre d'une pratique infirmière, des coachs sportifs l'utilisant pour faire de la psychothérapie et des infirmièr(e)s ou des anesthésistes l'utilisant pour faire de l'entrainement sportif...

Malheureusement, l'utilisation de l'hypnose étant assez facile et "magique" au premier abord, certaines personnes l'utilisent de manière un tantinet dangereuse. Sans grand problème a priori, sauf pour les 20% de situations plus complexes qui vont nécessiter 80% de mobilisations des connaissances et compétences "anatomiques". Ce que je veux dire par là, c'est que tout le monde sans doute pourrait apprendre à pratiquer une petite chirurgie "classique" et bien maîtrisée (ex: appendicectomie). Le truc, c'est quand l'opération se passe mal ou qu'un autre problème apparaît. Là, il y a intérêt à être dans les mains d'un(e) bon(ne) chirurgien(ne) !! Me concernant, sans hésitation, j'irais chez un chirurgien qui a fait ses études de médecine Smiley

Bien à vous,

Jérôme Vermeulen
Psychologue et webmaster

Répondre à JiVé ::: Lui envoyer un message privé