RETOUR A LA LISTE DES DISCUSSIONS


A bout de souffle

Auteur: Lola009 le 08/07/2018 | Dépression, solitude, tristesse, désespoir, suicide

J'ai décidé de me suicidé, d'en finir avec cette vie de merde. Il ma pris ma vie il y a 9 ans et depuis je vis un véritable enfer, insultes, menaces, coups. Avant hier encore il ma jetter le meuble de la salle de bain sur moi pendant que j'etais soud la douche.
Il m'ordonne de l'obeir comme si j'etais son chien, si il me dit passe le balais de droite à gauche mais que je le fais de gauche à droit une gifle, des cris.
La police ? J'ai arrêté de compter le nombre de fois où je leur ai demander de l'aide, mais tant qu'il n'y a pas de sang ils ne peuvent rien faire ! Le pire c'est qu'ils ne peuvent pas même pas le forcer à quitter mon domicile (oui nous n'avons pas la même adresse)
De base je devais venir vivre seul ou je suis mais la encore il c'est imposer et je n'ai pas eu le choix que de me plié à lui.
Des centres pour femmes battus ? Pourquoi devrais je moi quitter mon domicile ? Pourquoi pas lui ?!?
Tout les jours je le supplie de partir mais il fait comme ci il n'entendait rien.
Tout les jours je prie pour ne pas me réveiller le lendemain.
En janvier j'ai rater ma tentative il en a été déçus.
Je paie tout, factures, courses, sa drogue et moi je n'ai pas le droit de m'octroyer quelque chose aussi non je mz prend une gifle.
Mon entourage est au courant de la situation dangereuse dans la quelle je suis mais personnes ne m'aide,
La seule chose que l'on me dit c'est part, met le dehors. Oui si seulement !!!
Ils ne savent pas le réel danger que je vie tout les jours.
J'ai perdus toute confiance en moi, j'ai peur, peur de lui
Et si je ne me tue pas il le fera
Mais comment prouver qu'il me pousse au suicide ?
Il est intelligent, je dirai même sournois.
Il sait qu'en me poussant au suicide il ne sera jamais condamné pour meurtre.
Je suis déjà morte intérieurement, psychologiquement.
Au moins une fois partie, je serai en paix...

Répondre à Lola009 ::: Lui envoyer un email

>  

fuyez posté par liliane230354 pour Lola009
Posté le 08/07/2018 à 12:04:58

Bonjour Lola009,

Ne lui dite pas de s'en aller, il ne s'en irait pas et déchaînerait sa violence. La seule chose à faire, c'est fuir. DISCRETEMENT sans lui dire où vous allez. En effet, il faut savoir que le danger augmente lors de la séparation.

Prévenez la police, portez plainte pour coups et blessure (sans lu dire!) faite faire des constats de bleus et blessure par la police...bref protégez vous.

Pourquoi ne pas aller dans un centre pour femmes battues? certes c'est injuste, c'est lui qui devrait partir mais cette solution n'est que temporaire et vise à votre sécurité. Après cela la maison pourra vous être attribuée et la police pourrait être prévenue et intervenir s’il rode autour de la maison.

Le mécanisme des violences est de détruire l'estime de soi de la victime, de la mettre dans une situation d'emprise. Je comprend que vous vous sentiez morte intérieurement, c'est bien le but visé par l'auteur.

Vous avez résisté jusqu'à présent et vous avez certainement déployé des trésors de résistance et de courage pour continuer. Prenez ce courage et cette force pour partir. Dans un centre pour victimes de violences, vous trouverez des personnes pour vous aider à comprendre ses stratégies, reprendre confiance en vous, faire les démarches nécessaires pour vous protéger et retrouver vos droits.
Mais soyez prudente et discrète. PROTEGEZ vous!
Bien cordialement
Liliane Leroy (psychologue)

Répondre à liliane230354 ::: Lui envoyer un email

>  

Ne te laisse pas aller ! posté par Dogydog pour Lola009
Posté le 11/07/2018 à 18:28:06

Bonjour Lola009,
Il n'attend que sa que tu craque, soit forte et combat le ! Il n'a pas son adresse chez toi et il est menaçant c'est une violation de domicile...
Apprend à retourner son jeu contre lui il est sournois fais de même renseigne toi en douce, quel genre de drogue prend t'il ?! Je ne te jete pas la pierre je suis moi aussi dans une situation de couple difficile mais vous n'êtes pas un couple tu a hériter d'un déchet... N'oublie jamais qui tu est ce que tu vaut, tu n'est rien de ce qu'il te dis tu est beaucoup mieux que sa et il le sais !! Reprend confiance en toi demande à ta famille de l'aide, plus il te vois souffrir et plus cela lui fais plaisir, il ne veux que sa te détruire ne lui laisse pas l'occasion de réussire après tout le raté de service c'est lui PAS TOI

Bonne chance et bon combat débarrasse toi de ça

Répondre à Dogydog ::: Lui envoyer un email

>  

un livre à lire attentivement posté par serpolet pour Lola009
Posté le 17/07/2018 à 18:39:55

Bonjour Lola009,

je te suggère le livre Les relations toxiques de Geneviève Reichert-Pagnard.

J'en fais la lecture en ce moment. Les premières lignes de ton texte sont venues me chercher à l'intérieur tellement ce que tu décris ressemble à ce qui est expliqué dans cet ouvrage.

Il est écrit dans celui-ci:
Dire non, ce n'est pas un refus. C'est dire OUI à la vie, ta vie. le fait de t'enlever la vie, ne fera que concéder à l'autre une victoire sur toi-même, est-ce vraiment ce que tu désires? Depuis la lecture (très rapide) de ton texte, mais aussi de ce livre, j'éprouve de plus en plus d'irrespect envers ces personnes, ces manipulateurs qui ne savent profiter que des failles des autres et pourquoi? Tu veux le savoir?
Parcequ'en dedans d'eux-mêmes, ces personnes sont vides, très vides et en déficit chronique d'estime d'elles-mêmes. Vampiriser émotionnellement les autres, c'est tout ce qu'elles ont pour atteindre ce sentiment de plénitude que toute personne normalement constituée possède. ce que toi aussi tu possèdes, mais tu traverses un désert actuellement, la traversée est longue, mais il y a un oasis que tu peux atteindre, non sans efforts, de sacrifices et de remises en questions, mais la fierté que tu ressents lorsque tu l,atteints, c'est la consécration de la force de vivre qui est en toi, mais qui est étouffée par le mensonge, la manipulation, la dépendance.
Je penserai à toi aujourd'hui, pas à moi, à toi car tu en as de besoin. Tu possèdes en dedans de toi, les clés qui ouvrent les portes de cette prison. Avant de décider de tout arrêter, donnes-toi la chance de les trouver.

Je te souhaite bonne chance et même si tu ne me connais pas et que tu ne verras jamais, saches que sur cette terre en ce moment même, quelqu'un pense à toi et souhaite que tu n'accordes pas une victoire définitive à qu'elqu'un qui n,en vaut pas la peine.

Bon courage, Serpolet;

Répondre à serpolet ::: Lui envoyer un email