RETOUR A LA LISTE DES DISCUSSIONS


Je suis épuisé

Auteur: Fredo le 14/01/2018 | Dépression, solitude, tristesse, désespoir, suicide

J'ai 37 ans et tous les jours ce ressemble . Plus goût à la vie , du à la pédophilie que j'ai vécu qd j'étais placé en centre !!! Dans ma famille une personne , même chose . Ma mère a voulu me tué à l'âge de 2 ans , dont mon père a été tué et que je n'ai pas connus ! Ma mère c est suicidé il y a 8 ans dû à prises de médicaments ! J'ai pardonner ! Elle a tjs été dans le monde des médicaments et je lui ressemble ! Je suis sorti d'un sevrage il y 1 ans et une vie que de souffrances ! Je n'arrête pas de penser à me tué car je ne vois plus d'autres issue malheureusement ! Je n'ai plus de force je me sens mal dans ma peaux et jugé par le regard des autres ! Aucuns soutien familial !!! Enfants non désiré et Actes de pédophile dont personnes est Au courent ! Je ne vois pas l'intérêt d'en parler car de toute façon , dans cette famille hypocrites , il faut avoir une situation ! Malheureusement j'ai les gènes de ma mère et elle même était mis à l'écart ! Mes 2 autres frères plus âgés sont trop pété culs et je n'ai pas ma place ! J était un accident et tous sa je n'en veux plus !!!! Une vie de merde et sens repères c'est foutus ! Ni psychologue poura m'arrêter car je prépare la fin et réfléchi à rejoindre ma mère la haut , la souffrances est devenu journalière et je n'ai plus de courage , jsuis sur que dieux m acceptera les bras ouverts . C la vie et seul c'est encore pire , j'avoue j'ai peur et l'argent est un problème de plus . J'arrête de me plaindre et fatigué de répété blés mêmes choses ????. Je n'ai plus de courage et ira comme sa ira , rien ne peut calmé cette douleurs omni présente et jvois pas d'autres issue . J'ai essayé sens vein et j'étouffe de cette solitude c foutus

Répondre à Fredo ::: Lui envoyer un email

>  

psychologue posté par jldeconinck pour Fredo
Posté le 18/01/2018 à 14:52:33

Bonjour Fredo ,

Vous pensez à vous tuer comment? C'est important de trouver du soutien pour en parler. Vous avez de la force en vous. Il n' y a pas que les gènes . Je pense que vous souhaitez souffrir moins et cela peut être calmé en parlant.

Jl Deconinck
0476/435761

Répondre à jldeconinck ::: Lui envoyer un email

>  >  

Je vous remerci de votre aide posté par Fredo pour jldeconinck
Posté le 20/01/2018 à 11:51:58

Bonjour jldeconinck, avec tous le respect que j'ai , je ne voudrais pas vous déranger surtout en Wekend ! Merci en tous cas . Pour répondre à votre question , j'ai des médicaments très puissant en cas où je ne verrais pas de solution ???? . J'essaie , mes bcps de circonstances très compliqué , me font ralentir et jsuis qlq un de très très nerveux intérieurement , ce qui n'aide pas bcps! Je vous remerci de votre réaction , merci bcps de votre soutien et j'espère que le bonheur viendra et aussi la paix . J'essaye en tous cas , mes j'avoue je suis paumée dans ma tête car déçu et culpabilité niveau famille , c la catastrophe !!!!

Répondre à Fredo ::: Lui envoyer un email

>  

... posté par Pierre2018 pour Fredo
Posté le 01/02/2018 à 21:12:58

Bonjour Fredo , Je ne suis pas psy et c'est donc juste un point de vue parmi d'autre.
Vous mettez des points d'exclamations au bout de vos phrases comme pour être sûr qu'on lise bien la violence de votre histoire.
Alors, je vous confirme, votre histoire est super hardcore et vous cumulé beaucoup de choses, la vie n'a pas été douce avec vous, c'est le moins qu'on puisse dire. Donc, oui,c'est légitime de se retrouvé dans cet état.
Pardonner à votre mère a dû être un gros travail, ce qui prouve que vous êtes capable de travailler sur vous-même.
Vous dites que vous êtes un enfant non désiré ;
Il doit bien y avoir un quart des enfants qui ne sont pas vraiment "désiré"(je dis ça au pif mais il y en a beaucoup) et ça ne fait pas d'eux des gens plus ou moins bien ni plus ou moins utile, c'est une question entre vos parent et vous, pas entre le monde et vous. Donc même si je me rends bien compte que c'est plus facile à dire qu'a faire, je pense que vous ne devriez pas vous encombré de cette question car elle n'a en réalité plus vraiment de place dans cette partie de votre vie. c'est un souvenir douloureux, pas ce qui vous définit.
Il y a des périodes où il faut travailler sur sois même et des périodes où il faut prendre un peu de distance. On ne peut pas digérer tout ça en même temps.
Vous avez vécu beaucoup de traumatismes, les ressasser toute la journée ne fera que vous enfermer dans cette douleur.
Je vous conseille de trouver des activités ou travail ou volontariat, vous concentré sur ce que vous faite plutôt que sur ce que vous pensez être. Même si ça consiste à déplacer une boite d'un point A à un point B. Cela permet à vos émotions de se reposer un peu et de vous sentir un peu moins seul. Cela pourrait aussi calmer votre nervosité.
Il faut du temps avant que ça fasse du bien, il ne faut pas se dire au bout de deux jours que ça ne vous aide pas.
Dans ce cas, le but n’est pas de résoudre vos problèmes mais de vous redonner des forces.
Être déprimé est fatiguant donc c'est pas la peine de de trouver quelque chose à plein temps, ménagez-vous, et tentez de prendre soin de vous.
Évitez de vous excuser tout le temps d'être là, ça met les gens mal à l'aise.
Pour votre famille "d'hypocrites", quand les gens ne comprennent pas votre mal-être, ils peuvent vous enfoncer plus qu'autre chose. Parfois aussi, ce ne sont tout simplement pas des gens bien et dans ce cas je ne peux qu'être désolé pour vous.
Ce n'est pas parce que vous ne voyez pas de solutions qu'il n'y en a pas et il n'y a pas de solution simple à des problèmes compliqué.
Je vous conseille bien sûr aussi d'être suivi par un pro.

Bonne chance.

Répondre à Pierre2018 ::: Lui envoyer un email