RETOUR A LA LISTE DES DISCUSSIONS


Att

Auteur: Caro12 le 06/11/2017 | Abus sexuels, agressions, violence, criminalité

Bonjour, je me permets de reecrir’car j’ai besoin d’éviter aide ...! je souffre maintenant d’attouchement que j’ai eu l’occasion de subir il y a 22 ans... pourquoi en souffrir maintenant ? Je ne parviens pas à l’expliquer ... perdonne n’est au courant ... c’était Juste horrible quand j’y repense ...! Comment ne plus y penser et surtout avancer...! J’ai même peur pour l’avéir De mes enfants ...! Même si la personne en question ne fait plus partie de ce monde...
je suis ouverte au conseils et avis ...! Merci pour votre aide Caroline

Répondre à Caro12 ::: Lui envoyer un message privé

>  

Aller de l'avant sans renier le passé posté par Carolinepsy pour Caro
Posté le 06/11/2017 à 15:46:08

Bonjour Caro,

J'imagine bien vitre besoin d'aller de l'avant mais peut-être est-il d'abord nécessaire de travailler ce qu'il s'est passé. Apparemment, cela n'a jamais été fait mais reste nécessaire et ce à juste titre. Vous avez vécu une terrible injustice, qqch d'inacceptable. Cela ne peut pas passer tout seul.
Votre réaction est normale, ne vous inquiétez pas. Mais n'hésitez pas à demander de l'aide, ce ne sera sans doute pas simple à affronter seule, surtout si vous n'en avez jamais parlé!

N'hésitez pas à demander du soutien pour trouver qqun qui vous corresponde.

Courage

Caroline

Répondre à Carolinepsy ::: Lui envoyer un message privé

>  

Bonjour! posté par Déborah pour Caro
Posté le 07/11/2017 à 00:23:44

Bonjour Caro,

Je pense que laisser ce message sur un site de psychologues n'est pas anodin. Votre réaction est tout à fait légitime, et il n'y a pas de "normes" pour savoir comment et pourquoi on réagit à un événement passé à tel ou tel moment de notre vie. Néanmoins, en parler à un professionnel peut grandement aider à y voir plus clair et à essayer de dépasser les angoisses (par rapport à l'avenir, aux enfants, etc.).

Il est vraiment difficile de vous aider par simple messagerie interposée, il n'existe pas de recette miracle, mais un travail accompagné par un bon thérapeute peut être tout à fait salvateur.

Je vous encourage donc dans cette voie et vous souhaite beaucoup de courage !
Déborah Prys

Répondre à Déborah ::: Lui envoyer un message privé

>  

Après 22 ans posté par Cecilepsy pour Caro
Posté le 10/11/2017 à 20:06:57

Bonjour Caro,

Des questions viennent à vous: c'est sans doute le moment de réfléchir à tout ce que vous avez vécu.
Il y a tant pourquoi dans votre message? Pourquoi après 22ans? Pourquoi en souffrir maintenant???
Un retour sur votre histoire me semble intéressant pour mieux vous comprendre et permettre à vos enfants de ne pas porter cette histoire qui ne leur appartient pas.
Allez jusqu'au bout de ce processus! A la clé, il y a votre bien-être et plus encore celui de ceux que vous aimez.

Cécile

Répondre à Cecilepsy ::: Lui envoyer un message privé

>  

souvenirs posté par Pierre2018 pour Caro
Posté le 02/02/2018 à 00:37:53

Bonjour Caro,
Le cerveau peut parfois bloquer les souvenir qui empercherait le développement.
Il les ressort quand il estime que vous êtes suffisamment stable pour les gérer. (félicitation) :)
Il est important que votre conjoint soit au courant car vous devez être accompagné. Et le père également si ce n'es la même personne.
Vous devez faire attention à donner l'importance juste à ce qui est arrivé et c'est très difficile.
Oui, c'est un traumatisme grave, bien sur, mais il ne faut pas remettre en question chaque minutes de votre vie et vous dire que absolument tout est lié à ça.
Devant ces souvenir, vous allez vous sentir vous et vos enfant en danger, garder bien à l’esprit que c'étais il y a longtemps et que c'est fini, le danger n'est plus là.
Essayer également de ne pas voir des pédophiles partout.
Je vous conseille d'évité de surprotéger vos enfants car cela peut avoir des effet traumatique également sur eux.
ça peut ne pas être facile mais essayer de rester "normal" face à leur sexualité : ni trop en parler ni tabou.
En gros si vous vous voyer changer fortement de comportement face à vos enfants, remettez les en questions.
Vous pouvez peut-être également avoir peur de votre propre comportement et de reproduire ce que vous avez subi.
C'est normal d'y penser mais non, vous n'êtes pas un monstre.
Il est difficile d'accepter de faire partie de la catégorie "victime d'abus sexuel", cela défini ce que vous avez vécu, pas ce que vous êtes.
Je pense qu'il est important de ne pas avoir le sentiment d'avoir un immense secret sur vos épaules donc de toute façon il faut en parler a quelqu'un. le mieux est probablement un psy mais parfois le fait de creuser encore et encore dans ces souvenirs peu aussi uniquement vous faire du mal.

Bon courage

Répondre à Pierre2018 ::: Lui envoyer un message privé